AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
I can show you what you truly fear † Adriel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

Sam 20 Juin - 14:07

Adriel Phoenix Shelby.
We were ready to behave but there's no freedom without no cage.



identity card
nom Seule touche anglaise qu'un père peu fier lui a légué. Elle s'en serait facilement passée néanmoins elle y est d'une certaine sorte attachée. Shelby, c'est à la fois le doux souvenir d'un sourire et la déception d'une illusion. prénoms Avec toute la grâce dont elle fut dépourvue, elle se vit prénommée Adriel. Souillé fut le patronyme, la personne qui le portait n'était pas ce que l'on eut attendu. Pour rattraper le tout Phoenix fit son apparition, étrange façon de lui rappeler qu'elle se devait dégager de la féminité.  surnom(s) Idiots pouvaient être ceux qui osaient lui en attribuer. Néanmoins, un léger Ad pouvait parfois s'échapper de leurs lèvres rosées.  âge Il y avait de cela vingt-quatre années qu'elle avait inspiré sa première bouffée d'air pollué. date et lieu de naissance Ce fut à l'horizon des plaines vertes de Douglas que le naquit le nourrisson, lors d'une certaine nuit d'Octobre, le treize, chiffre porte bonheur parait-il. orientation sexuelle C'était sans honte qu'elle assumait pleinement la nature des corps entre lesquels elle vagabondait. Homosexuelle depuis une décennie, elle a préféré défier que nier. statut civil Éternelle célibataire, elle ne souhaitait pas se ranger. Pulsions insatiables, l'amour ne savait lui donner ce qu'elle désirait. occupation Elle était une passionnée, et ce ne fut pas par dépit qu'elle choisit de suivre la voie qu'elle chérissait. Vendeuse dans une boutique de comics, c'était avec un léger sourire qu'elle l'avouait à qui le souhaitait. statut financier De la classe aisée elle avait chutée, se contenant du modeste revenu qu'elle faisait à présent rentrer. pouvoir Dédoublement. caractère Indépendante + Décalée + Impulsive + Franche + Curieuse + Sarcastique + Imaginative + Bornée + Observatrice + Blessée + Troublée + Introvertie.
some important things to know

01. Des deux langues qu'elle savait parler, il n'y en avait qu'une qui l'emportait lorsqu'elle se fâchait. Bien que les mots ne l'avaient jamais gêné, elle avait tendance à facilement les égarer lorsque la colère la gagnait. Irlandaise de naissance, elle ne fut pas exemptée de l'apprentissage du gaélique. Non, pas la langue des elfes, celle que les irlandais utilisaient pour s'exprimer. C'était donc de ses mots qu'il en résultait. 02. Lorsque les éclairs zébraient le ciel, c'était d'un pas nonchalant qu'elle s'approchait de la fenêtre pour observer avec fascination ce mythe indompté. Depuis l'enfance elle développa ce tique ingrat et c'est sans aucun doute qu'elle le gardera. 03. Il lui était impensable de les laisser à l'état simple de papiers. Ses comics étaient la prunelle de ses yeux et il ne lui est pas aisé de ne pas précieusement les emballer. Couvertures de plastique, elle prenait du temps à faire glisser ses aimés pour les recouvrir. 04. Vestige d'une enfance qui lui semblait désormais bien loin, Adriel avait failli perdre l'usage de sa main. Une cicatrice dont elle prenait le soin de dissimuler chaque matin, lui rappelant alors qu'elle aurait pu ne plus s'en servir pour ce qu'elle accomplissait au quotidien. 05. Lent était le temps qui passait, malgré ce fait il y avait des choses que l'on ne savait oublier. Si on lui remettait une arme en main, elle saurait probablement l'utiliser même si il y a bien longtemps qu'elle n'en a pas touché. Elle ne pouvait pas réellement dire si elle aimait le contact froid de la crosse mais elle était prête à en user si l'opportunité se présentait. 06. Il fut un temps où sa crinière ne retrouvait jamais sa couleur originelle. Elle avait adopté l'art de se teindre les cheveux et si elle n'avait pas eu à s'exiler et à changer de vie, peut-être aurait-elle continué. Néanmoins, depuis qu'elle savait les admirer au naturel, le rouge vif ne pouvait pas lui manquer. 07. Percée, elle ne savait arrêter de jouer avec le bijou qu'elle portait. Signe de nervosité, la finesse de ses doigts rencontrait inlassablement l'objet qui se faisait tripoter à chaque fois que la situation la dépassait. 08. Il lui était compliqué d'aller les chercher. Ces gens, comme elle et se baladant librement dans une société qui ne connaissait que le rejet. Elle ne savait s'accepter, il lui était futile de se mettre à la recherche des pairs qu'elle n'avait jamais souhaités. 09. Voir les gens passer de vie à trépas n'était pas une chose qui la touchait véritablement, et bien que la mort de sa propre mère n'avait su l'émouvoir comme il l'aurait fallu, elle gardait précieusement une photo de l'être qui avait été le plus cher à ses yeux. 10. Malgré son penchant étonnant pour les divers types de nourritures qui lui tombaient sous la main, il lui était impossible de prendre ne serait-ce que plus de deux kilos.
the interview
La journée du 18 mai 2013 a dû être gravée dans ta mémoire, non ? Elle doit être vraiment spéciale, tu peux me dire ce qui s'est passé pour toi ? Spéciale était un mot qu'Adriel avait bien du mal à accepter. Elle maudissait cette fichue journée, où tout avait commencé à mal tourner. Comment pouvait-on à ce point se transformer en une abomination ? Elle ne savait donner réponse à cette question qui la tourmentait depuis qu'elle y avait été exposée, à cette chose qui l'avait traversée tandis qu'elle attendait le métro, écouteurs visés dans les oreilles. Ca avait l'explosion, la cacophonie qu'elle n'avait su entendre, trop occupée à fixer l'appareil qu'elle tenait entre ses mains graciles pour choisir le prochain morceau. Les lumières s'étaient mises à grésiller, la terre à trembler, les graviers à tomber. Puis le chaos, la déchéance totale tandis qu'elle se sentait perdre connaissance tout en jurant contre ce fichu salon qu'elle avait apprécié visiter. Si elle était restée chez elle, rien de tout ça n'aurait pu lui arriver.

Comment tu as compris que tu avais des pouvoirs ? Et surtout quelle était ta réaction ? Peu familière au réel monde qui l'entoure désormais, elle n'a pas encore saisi l'importance du sujet. Dons, pouvoirs, peu importait comment ses pairs pouvaient les appeler, il n'y avait que malédiction et troubles qu'elle savait nommer. Ca ne ressemblait en rien aux histoires que l'on souhaitait vivre étant enfant, pas de super-force, pas d'ailes aussi blanches que neige.. Non, uniquement cette voix dans la tête et ce reflet dans la glace. Sur le coup, le délire lui avait semblé probable, la démence évoquée, la psychose abordée. Ce n'était pas possible de voir sa propre image se mouvoir dans un miroir et pourtant, elle lui apparaissait distinctement. D'irréel, le cauchemar avait viré au matériel lorsque de rage, elle avait balancé son poing, la faisant alors voler en éclats.. pour la voir apparaître à ses côtés. Et pour la première fois depuis bien longtemps, les larmes lui furent arrachées tandis qu'elle allait s'enfermer, voulant fuir le démon qu'elle pensait imaginer.

D'ailleurs en parlant de pouvoir, tu peux me parler du tien ? Il doit être intéressant, tu dois te sentir puissant, mais il doit bien y avoir une petite faiblesse, non ? Adriel est capable de se dédoubler, ce qui est légitiment différent du clonage. La personnalité qui lui apparaît est alors totalement différente de la sienne, dure et froide elle lui reproche les failles d'un caractère mou et peu vorace. Ce qui aurait dû la sauver des dangers éventuels est finalement devenu la menace la plus proche qu'elle ait. Luci, comme elle l'a finalement nommé en référence à Lucifer, lui rend l'existence plus dure et pourtant, elle est prête à endosser la responsabilité de meurtre en l'honneur d'Ad. Cette dernière la hait autant que l'autre peut l'aimer, bien qu'une animosité est présente et qu'il n'est pas rare qu'elles se frappent lorsqu'elles sont toutes les deux faites de chair. D'ordinaire, Luci est visible de sa «jumelle» par les surfaces transparentes ou pouvant refléter son image, c'est pourquoi il n'est pas étonnant que les vitres trop propres et les miroirs de son appartement soit voilés. Les apparences de «l'evil-twin» sont généralement précédées d'émotions fortes, ou du consentement d'Adriel bien qu'il soit quasiment inexistant.

Comment tu vis ta situation de ''méta-humain" ? Tes proches ont connaissance de ta situation ? Et puis t'en pense quoi de la politique de ce S.H.I.E.L.D par rapport aux méta-humains ? Vivre mal ne serait qu'un doux euphémise pour décrire le ressentiment qu'a la brunette vis-à-vis de la situation. Elle ne sait pas quoi en penser, perdue dans les vastes songes qui l'assaillent, lassée des insultes qui lui sont jetés, perdant à chaque fois un peu plus pieds. Ce genre de choses sont censées être son domaine et pourtant, tout ce qu'elle a pu lire lui semble être dérisoire. Que Peter Parker aille se faire foutre et maudite soit l'araignée qui l'a mordu, dans la réalité les gens comme elle se ramassaient des putains de doubles dérangés. Mentalement en danger, elle avait failli suivre une thérapie pour ne plus se sentir différente, anormale. Néanmoins, elle se sent encore déchirée, divisée, comme si chaque jour Luci avait l'intention de la changer.
Fort heureusement pour elle, la famille n'est plus une chose à laquelle elle doit penser puisqu'elle a quitté, ou plutôt s'est faite jetée, par son père et n'a gardé aucun contact avec son frère. C'est un poids en moins à porter, des personnes en moins à s'occuper. Puisque bien entendu, la traque envers les individus dont elle faisait maintenant partie n'était pas passée inaperçue. Adriel pense qu'être libre est dans son droit, et même si on la suppliait, elle refuserait de se prêter à leurs expériences ou peu importait ce qu'ils souhaitaient essayer.
behind the screen
pseudo, prénom Remaake pour le pseudo, Mail pour le petit prénom. âge. Dix sept lunes. région, pays Vous êtes de la police ? Nord de la France ! comment as-tu connus le forum Grâce au dieu Bazzart. tes impressions sur le forum Il est horrible, quelle idée de faire un fofo avec un thème aussi chiant ?  le mot de la fin Love ya  
Code:
<pris>Kathryn Prescott</pris> ; <a href="URLPROFIL">Adriel P. Shelby</a>


all the stories are true
Don't go screaming if I blow you with a bang.

Il y avait ceux qui aimaient leur vie. Cette simple et ridicule chose qui semblait si courte et qui pourtant, offrait de longues années que l'on était censé se remémorer.
Il y avait ceux qui le faisaient, le corps fripé, le sourire sur un visage qui reflétait le passé. Ils se rappelaient ces bons vieux moments vécus.
Néanmoins, Adriel ne faisait ni partie de ceux qui adoraient le bien le plus précieux qu'on leur avait offert, ni de ceux qui allaient en faire un long pavé qui découlerait de cette joie au fils des années.


La jeune femme n'avait que peu d'anecdotes à raconter sur son enfance, elle, qui s'était déroulée comme celle de la voisine ou celle du concierge. Elle avait grandi dans une famille qui se voulait unie, bien que les divergences de caractère les séparaient. Il n'y avait pas que ces marges qui n'avaient pour but que de les réduire en les pièces d'un miroir brisé. Le père était trop occupé par le travail, avocat le disait-on, tortionnaire préférait dire Adriel. Quant à sa génitrice, c'était à peine si les quatre saisons avaient le temps de s'écouler avant qu'elle ne puisse rejoindre sa famille.
Malgré l'absence qu'elle laissait dans le cœur de sa petite, elle n'en demeurait pas moins une véritable héroïne. Forgée et façonnée par son métier, elle renvoyait tantôt une image douce d'une mère, tantôt une image stricte et caractérielle. La brunette avait toujours su et compris que l'armée avait besoin de soldats, et bien que l'on prétendait que les hommes étaient faits pour ça, taillés et trop fiers, les femmes avaient aussi le droit à une place dans une société aussi machiste que celle ci.
Nombreuses avaient été les fois où elle avait scandé que plus tard, elle ferait comme maman. Qu'elle serait belle, intelligente et forte. Si ses camarades avaient toujours eu pour but d'être princesses, ou peu importe quelle merde, Adriel s'était dessinée une destinée. Plus tard, elle entrerait dans l'IRA, pour combattre, pour sauver sa patrie, pour honorer la mémoire du personnage iconique le plus important de sa vie.

Finalement, l'existence était une pute. Elle n'aurait su dire pourquoi, mais une partie de son être le lui avait toujours hurlé. Peut-être s'en était-elle aperçue trop tard ? Peut-être aurait-elle dû s'ouvrir au monde extérieur plutôt que de vivre isolée dans sa bulle ? Néanmoins, la société ne pardonnait pas, elle n'était pas facile, et rejetait quiconque n'entrait pas dans le moule qu'elle dictait inlassablement. Adriel n'avait jamais accepté d'être considérée tel un vulgaire produit, à l'emballage identique à celui d'un autre. Elle n'était pas étiquetée et n'avait jamais signé pour qu'on lui impose un mode de vie qu'elle n'avait jamais souhaité. Voilà pourquoi, lorsque son père lui avait ordonné qu'au lieu d'entrer dans l'IRA, elle suivrait des études de droit, comme il l'avait fait avant elle et comme son frère avait entreprit de le faire, elle avait refusé.
À cette époque là, elle n'entrait que dans une phase douce et mielleuse, celle de l'adolescence. Cette épopée où il était conseillé de se faire les meilleures amies du monde au lycée, où la popularité était en vogue, où les habits barbie se faisaient arracher par les petites irlandaises. On pouvait croire que vivre dans les terres changeait les gens, que ça les rendait moins arides, moins propices au vice. Dieu savait à quel point l'on se trompait.
La jeune femme s'était vite renfermée sur elle même, préférant de loin voguer sur le net tout en s'entraînant pour le futur qu'elle considérait être le sien. Cependant, l'existence était belle et bien une pute.

La mort était quelque chose de dur à affronter disait-on. Le deuil vous envahissait, les remords vous rongeaient et votre tête s'emplissait des mots que vous auriez voulu dire à la personne que vous veniez de perdre. Finalement, ça avait été avec peine mais lassitude que Adriel avait regardé les cendres s'envoler, les yeux secs contrairement à son dément de père qui ne s'arrêtait en rien de crier son désespoir. Qu'il pleure, il pisserait moins au soir.
Les cadavres, ça avait été chose courante dès son enfance. Elle ne pouvait nier le fait qu'elle s'était toujours inquiétée de recevoir cette fameuse lettre, accompagnée d'un officier qui porterait son chapeau tout en récitant ses plus plates excuses. Mais sa mère n'aurait jamais souhaité qu'elle se laisse abattre par le chagrin, parce-que ça faisait parti d'un court naturel, et qu'au final ça ne revenait à ni plus ni moins qu'à un retour aux sources. Elle ne savait pas ce qu'il y avait dans l'au delà, mais elle espérait de tout cœur que la femme qui l'avait protégée durant dix neuf années de sa vie reste en paix. Longue vie et prospérité, avait-elle délicatement murmuré tout en fermant les yeux tandis que les dernières poussières lui effleuraient la peau, tel un adieu silencieux.

Toute bonne chose avait une fin, et son géniteur n'avait pas spécialement l'air de le comprendre. Fou furieux qu'il était.. Adriel ne s'était jamais entendue avec lui, elle était trop à part, trop masculine, trop têtue.. trop obnubilée par la guerre et les héros. C'était ce qu'il criait, néanmoins, pour elle, elle était juste une pauvre gamine qu'il avait cru bon de contrôler pour en faire ce qu'il souhaitait mais qui n'avait pas assez sagement obéi. Elle n'était pourtant pas désolée. Pas désolée de ne pas être comme son foutu frère aîné. Pas désolée de vouloir prendre sa vie en mains comme elle l'entendait.
Néanmoins, elle était franche, et avait préféré dire ses quatre vérités en face à son père. Ça ne s'était pas bien passé, mais les larmes qui coulèrent sur ses joues ne furent pas celles qui découlaient d'un désespoir profond. Bien qu'elle aurait dû, elle n'aurait jamais donné la satisfaction à ce monstre de savoir qu'elle pleurait à cause de lui, à cause de ce qu'il avait dit, à cause de ce qu'il avait exigé.



Dernière édition par Adriel P. Shelby le Mer 24 Juin - 22:18, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Sam 20 Juin - 14:35

Kathryn Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Sam 20 Juin - 14:46

Oh ma gad, la superbe Prescott   . Il nous faudra un lien, je veux trop . Anyway, bienvenue par ici et hâte d'en découvrir plus
Revenir en haut Aller en bas

we look for the truth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 25/04/2015

messages : 159



Sam 20 Juin - 17:09

BIENVENUUUUUUUUUUUUE
J'ai hâte de voir son pouvoir
Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas!

_________________

What if I got it wrong.
What if there was no light, nothing wrong, nothing right. What if there was no time and no reason, or rhyme. What if you should decide ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas

manners make the man
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 19/06/2015

messages : 88


pseudo chez les kingsman : Lancelot

Age : 24


Sam 20 Juin - 17:37

Bienvenue, bon courage pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Sam 20 Juin - 18:07

POPPY + J'adore le prénom, et puis Lizzie.. Merci beaucoup !

DAZZLE + Elle me tentait depuis un bail Pas de soucis, ma porte te sera ouverte, merci beaucoup

JULIET + MERCIII (ça, c'est de la joie )
Le pouvoir restera secret pour le moment Merci, et promis je n'hésiterais pas !

JAMES + Merci merci !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Sam 20 Juin - 21:18

Oh bon sang, le dédoublement, c'est du génie, j'aurais dû m'en douter
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Sam 20 Juin - 21:21

J'ai opté pour une solution de facilité mais bon, les jumelles Prescott et Orphan Black me sont montés à la tête.
Revenir en haut Aller en bas

sweet innocent people
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 14/06/2015

messages : 299


pseudo chez les kingsman : Uther

Age : 24


Sam 20 Juin - 21:22

Quel bon choix de feat
Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Sam 20 Juin - 21:41

Je n'ai pas vu Imogen dans beaucoup de films mais elle est joulie
Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://heavycrown.forumactif.org/t398-neal-r-windham#3833
arrivé(e) à londres le : 12/06/2015

messages : 24


pouvoir : manipulation du vide (maitrise basse)

Age : 34


Dim 21 Juin - 13:54

bienvenue
bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Lun 22 Juin - 2:13

Bienvenue jolie inconnue
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Mar 23 Juin - 10:15

NEAL + Merci beaucoup ! (Et très bon choix d'avatar )

AZELYA + Merci belle rousse
Revenir en haut Aller en bas

we keep them safe
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 27/04/2015

messages : 127


position au s.h.i.e.l.d : agent de terrain de niveau 4


Mer 24 Juin - 9:18

kathryn et ton début de fiche et le pouvoir le dédoublement c'est trop bien
bienvenue sur le forum
et bonne chance pour ta fiche
si tu as des questions, n'hésite pas

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Mer 24 Juin - 22:20

Merci beaucoup beaucoup beaucoup
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://heavycrown.forumactif.org/t274-math-if-it-helped-id-rage-
arrivé(e) à londres le : 21/05/2015

messages : 190


pouvoir : génération d'ondes sismiques


Jeu 25 Juin - 13:01

félicitation, tu es validé(e)
bienvenue parmi nous.
ta fiche est parfaite et le choix du pouvoir est vraiment cool.


Félicitation, tu as terminé la première étape. A présent, tu es libre de vagabonder dans le forum. Tu peux à présent crée des scénarios ou alors d'autres liens pour ton personnage. Tu peux aller aussi à créer ta fiche de lien pour que ton personnage se sociabilise un peu. Si tu veux rp, mais tu ne trouves pas de partenaire ? Viens un peu , ça va s'arranger. Viens aussi faire ta demande de logement, parce que ton personnage ne doit pas être sans abri, mais aussi recenser ton métier. Pour les kingsman, il est important de venir ici et pour les agents du S.H.I.E.L.D, c'est par . Quant aux méta-humains, il faut passer par le recensement de leur don.
Oh, et puis il ne faut pas oublier de s'amuser un peu.


_________________
    Love me like you do ◇ I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Festival] - Paris Manga & Sci-Fi show
» Affichier une infobulle au pointage d'un contrôle
» Billets Showtime, 3-Rivières, 8 Août 2009 (Tirage)
» GARMIN NUVI 670 TFM
» BMW Group au 92e European Motor Show Brussels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
heavy crown :: II- DEVOILER VOTRE IDENTITE :: what's your name? :: you're the best-