AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Vilain stalker (Pv Neal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 14/06/2015

messages : 261


pouvoir : Contrôle des rêves


Jeu 18 Juin - 22:35

Il n'y avait probablement pas sensation plus désagréable que de découvrir que la personne qui comptait le plus à vos yeux n'avait, en vérité, aucune confiance en vous.

Daryl avait toujours su que sa mère avait du mal à lui accorder de l'autonomie, qu'elle s'inquiétait pour lui et craignait que son ignorance ne le pousse à commettre des erreurs. Il pensait pourtant s'être amélioré, lui avoir prouvé, en obtenant un travail et en évoluant au quotidien, qu'il était capable de se débrouiller seul.

Ce n'était pas le cas. Il l'avait entendu. Elle avait appelé cet homme pour qu'il veille sur lui, qu'il le protège, qu'il le "surveille". Comme un petit garçon, une chose fragile... C'était d'ailleurs ce qu'elle avait dit, au téléphone...

"Daryl n'est plus le même depuis son accident... Il pense qu'il peut faire beaucoup de choses, qu'il n'a pas besoin de sa mère, mais le monde est dangereux pour lui et je ne peux pas toujours être là pour garder un œil sur lui..."

Elle avait passé cet appel très tôt le matin, s'efforçant de parler à voix basse, mais il l'avait tout de même entendue. Elle avait engagé quelqu'un pour le suivre. Pour être là quand elle ne pouvait pas l'être. Elle le croyait incapable. Peut-être même stupide...

Daryl était resté au lit, ce matin-là, ressassant encore et encore les paroles de sa mère, réalisant douloureusement qu'il ne serait jamais qu'un enfant fragile à ses yeux. Ses efforts, ses progrès... Tout ça ne revêtait donc pas la moindre importance pour elle ?

Il s'était levé tard, alors que midi sonnait. Le temps de digérer cette nouvelle information, de parvenir à ravaler toutes ses émotions et à afficher un sourire faux sur ses lèvres...

Il ne travaillait pas, aujourd'hui. Tant mieux. Il n'aurait jamais pu se concentrer. Il aurait été trop occupé à guetter cette "personne" qui surveillait ses faits et ses gestes, qui interviendrait s'il faisait le moindre faux pas, qui ne le laisserait jamais expérimenter la dureté de ce monde, seul moyen pour lui d'acquérir à nouveau son autonomie complète...

Malgré tout, il ne parvenait pas à en vouloir à sa mère. Elle... Elle était inquiète, voilà tout. Elle avait besoin de s'assurer que son fils allait bien. Daryl l'avait compris assez vite, il était le centre de son univers. S'il lui échappait, sa mère n'aurait rien à quoi se raccrocher. Et il ne pouvait pas la laisser sombrer dans la solitude. Pas alors qu'elle avait été là pour lui depuis le début...

Pourtant, le regard qu'elle portait sur lui le pesait. L'étouffait. Confus, il avait besoin de prendre l'air, de s'éloigner un peu de ce quotidien qui le laissait perplexe, hagard, hésitant. De s'éloigner de sa mère, qu'il aimait mais dont il fuirait volontiers la présence, parfois...

Il avait pris un livre, un Harry Potter, et était sorti de leur appartement. Direction Hyde Park. Il aimait ce lieu, cet espace vert qui lui permettait de se ressourcer, de respirer un air un peu plus pur... Habituellement, Daryl était apaisé lorsqu'il pouvait prendre le temps de se poser sur un banc et de lire, sans songer au temps qui passe.

Mais Daryl ne pouvait pas se concentrer sur sa lecture. Les mots se mélangeaient dans sa tête, perdaient leur sens et il ne réussissait guère qu'à se donner la migraine en tentant de se focaliser sur son livre. Il leva les yeux de son ouvrage, un soupir aux lèvres.

Il était observé. Il le sentait. Par qui ? D'où cela pouvait-il venir ? Sa question ne resta pas longtemps sans réponse. Il n'eut guère de mal à le repérer, l'homme manquant sincèrement de discrétion. Sans savoir ce qu'il pouvait faire d'autre, Daryl maintint le regard de son "Baby-Sitter", signifiant clairement qu'il l'avait repéré.

Son coeur battait à vive allure. Daryl ne savait plus où se mettre. Cette présence le mettait profondément mal à l'aise. Il avait l'impression que sa mère était là, juste à côté de lui, et qu'elle continuait à guider ses pas, contre sa volonté. Un frisson le parcourut à cette idée.

Ca ne pouvait pas durer ainsi. Daryl ne le supporterait pas. Hésitant, il se leva de son banc, serrant nerveusement son livre contre sa poitrine, comme si l'objet pouvait le protéger d'une quelconque menace. Il tenta d'imaginer ce que serait leur interaction, ce qu'il pourrait lui dire pour le convaincre de ne plus le suivre et son hésitation se mua bien vite en détermination.

Une détermination qui dégonfla aussi vite qu'un soufflé lorsqu'il se retrouva à quelques pas de l'homme, sa timidité reprenant bien vite le dessus. Daryl finit sa course dans une démarche maladroite, manquant de trébucher.

Bien que l'homme en question soit légèrement plus petit que lui, Daryl ne put s'empêcher de se sentir terriblement minuscule. Il ouvrit la bouche, la referma, contempla le bout de ses chaussures avec une passion peu commune avant de parvenir à murmurer d'une petite voix :

"Vous... Vous pourriez ne plus me suivre, s'il vous plaît ? Ce... C'est un peu... gênant..."

Il n'avait pas eu l'intention de le lui demander aussi poliment ni même d'en parler comme si ce n'était qu'un léger embarras. Au contraire, Daryl avait plutôt prévu de se montrer agressif, autoritaire, déterminé... Agir en adulte responsable et autonome, en vérité.

Mais, actuellement, il n'était guère plus qu'un garçon intimidé, incapable de résoudre ses propres problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Teknum System : vilain ?
» le vilain petit canard qui s'est perdu ..
» nouveaux pilote GEFORCE Beta 306.02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
heavy crown :: III- LONDON :: kensington :: hyde park-