AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
thinking of you wherever you are (oz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

Mar 16 Juin - 23:44


thinking of you, wherever you are
oz, ethan
Depuis quelques jours, Ethan était tourmenté par les informations qu’il avait obtenues au sein du S.H.I.E.L.D. Selon les agents dont il aurait surpris la discussion, Oz, son amie d’enfance, serait une méta-humaine.  Bien entendu, il pensait que c’était faux. Il la connaissait vraiment bien, et il ne s’imaginait pas une seule seconde qu’elle puisse être un de ces humains mutants. Il était complètement obsédé par cette supposition, et cela se ressentait dans son quotidien. Il passait la plupart de son temps à tourner en rond, secouant la tête, faisant des tours sur lui-même avec sa chaise de bureau… Il se disait, « Et si c’était vrai.. ? » À chaque fois il ne trouvait pas de conclusion penchant d’un côté de la balance. Il devait vérifier l’information par lui-même. Après un réveil difficile, où ses pensées ne cessaient de se mélanger entre elles, Ethan était dans son canapé, à fixer la télévision face à lui alors qu’elle était éteinte. « Je dois en avoir le cœur net… » Sans attendre plus longtemps, le scientifique attrapa le téléphone portable qui sortait de sa poche, chercha dans son répertoire son ami et se mit à lui envoyer un message. ‘Salut Oz ! J’espère que tu ne fais rien ce soir, car si c’est le cas, je viens chez toi et je te fais mes lasagnes ! Tiens-moi au courant. Ethan.’ Après avoir appuyé sur le bouton envoyé, il s’affala en arrière sur son canapé en balançant son téléphone un peu plus loin. Ce n’était pas le message le plus honnête qu’il ait pu lui envoyer, mais il avait vraiment envie de la voir en dehors de cette histoire. Ce n’était plus un secret pour lui, il était bel et bien amoureux de ‘La fille impossible’ comme il se la définissait. Oz est, et restera encore longtemps celle qui devait épouser et élever les enfants de son petit frère.

Il avait perdu trop de temps dans son planning matinal, il était bientôt pour lui l’heure de commencer sa journée au S.H.I.E.L.D . Avant de quitter son appartement, il s’attardait quelques secondes sur l’état de son domicile. « Heureusement que je suis tout seul ici, car c’est vraiment le bordel… Nightingale un jour, Nightingale toujours. » Ce n’était pas une légende urbaine. Les Nightingale, surtout les hommes, étaient connus pour être de vrais bordels ambulants. Sans un message d’alerte, Ethan ne prenait pas l’initiative de remettre de l’ordre dans ses affaires. Et son bureau au travail en était la preuve. Il buvait son café, s’arrêtant net devant son bureau. Il n’avait même pas la place pour poser sa boisson. Son collègue et binôme était déjà en train de travailler à côté, sur leur atelier. « Tu sais qu’à se rythme là on risque de retrouver des fossiles sous tes affaires ! » « Oui bonjour Mike, ça fait plaisir de voir ta sale tête aussi ! » Les deux hommes s’étaient fixés du regard plusieurs instants, avant de s’enlacer en rigolant. Si Ethan pouvait avoir une confiance aveugle en une personne au sein du S.H.I.E.L.D, c’était bien lui ! Alors qu’Ethan regardait encore une fois son téléphone pour voir si Oz lui avait répondu, son collègue lui balançait une autre réflexion, toujours sur le ton de l’humour. « Pourquoi tu fixe ton téléphone comme ça ? Tu attends qu’une princesse te retweet ? » « Si tu savais… » Si il savait…
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Mer 17 Juin - 10:34


thinking of you, wherever you are
oz, ethan
Le S.H.I.E.L.D savait ce qu'elle était. Ils savaient qu'elle était une méta-humaine. Depuis plusieurs jours, elle était dans un état de stress. Puisque le S.H.I.E.L.D savait qui elle était, Oz s'attendait presque à voir certains des agents débarquer chez elle. Depuis plusieurs jours, elle s'en voulait. Paniquer n'était définitivement pas ce qui fallait faire. Surtout que dans cet état, elle n'avait aucun contrôle de ses pouvoirs. Autant dire que la situation avait légèrement mal tournée. Elle s'en voulait énormément. Ce n'était pas le genre de la jeune femme. Elle ne voulait faire du mal à personne. Qu'est-ce qu'elle pouvait faire à présent. Aller les voir, s'excuser et faire comme si rien ne s'était passé. C'était beaucoup trop simple. Et elle savait pertinemment que ça n'allait pas se passer comme ça. Elle était quasiment certaines qu'on la prenait désormais comme les quelques cas de méta-humains qu'on pouvait voir dans les jours. Elle serait cataloguée comme un danger public. Une personne à enfermer. Depuis l'accident, ses nuits étaient plutôt courtes. Et si elle dormait 'bien', c'est à cause des illusions qu'elle pouvait se donner. Et encore, au final cela l'épuisait plus qu'autre chose. Les heures de sommeil de la brune n'étaient pas très élevés. La matinée fût difficile pour elle, une fois de plus. Elle semblait toujours à moitié endormie lorsqu'elle était arrivée au laboratoire. Ses collègues lui avait bien fait remarquer qu'elle avait l'air plus que fatiguée, que cela en devenait inquiétant. Plusieurs fois dans la journée, on lui avait dit de retourner chez elle, de prendre un peu de repos, puisqu'elle allait littéralement se tuer à son travail. Il faut dire que son travail au laboratoire était certainement une des choses où elle se donnait le plus. Souvent les autres scientifiques ne s'en plaignait pas. Elle faisait plus que du boulot. Mais là, c'était différent. En plus d'avoir l'air d'un zombie, la jeune femme était plus que tête en l'air. C'était trop pour ses autres collègues. Ils lui avaient bien gentiment dit et surtout forcé, Oz à rentrer chez elle pour le reste de sa journée. Ce fut donc en fin d'après-midi que la jeune femme était rentrée à son appartement. Elle s'était affalée sur son canapé. Elle avait tourné la tête. Son téléphone était sur la table. Elle avait certainement dû l'oublier quand elle était partie pour le laboratoire le matin même. La jeune femme l'avait pris et avait remarqué qu'elle avait reçu un message d'Ethan. Qui datait du matin. Salut Oz ! J'espère que tu ne fais rien ce soir, car si c'est le cas, je viens chez toi et je te fais mes lasagnes ! Tiens-moi au courant. Ethan. Oz s'était immédiatement relevée pour pouvoir au message d'Ethan. Elle se sentait stupide d'avoir oublié son téléphone. La jeune femme espérait juste qu'il n'était pas trop pressé d'avoir une réponse. Désolée, j'avais oublié mon téléphone avant d'aller au laboratoire. J'ai rien de prévu pour ce soir, donc viens préparer tes lasagnes, je n'attends que ça. Pas la peine que tu frappes à la porte, ça sera ouvert. Oui, elle s'était quand même excusée de ne pas avoir répondu rapidement. Surtout que ce n'était pas son genre. La jeune femme avait plutôt l'habitude de répondre rapidement aux messages de ses proches pour ne pas qu'ils s'inquiètent. La brune avait de nouveau posé son téléphone sur la table. Ses yeux commençaient à se fermait tout seul. C'était comme si son corps lui ordonnait de rattraper les heures de sommeil qu'elle a raté.

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Jeu 18 Juin - 12:56


thinking of you, wherever you are
oz, ethan
« Pause dej’ ! » Le meilleur moment de la journée selon Ethan, la pause déjeuner. Le réfectoire du S.H.I.E.L.D était une vraie mine d’or, cela lui rappelait le lycée. Le scientifique n’avait jamais vraiment porté énormément d’intérêts aux cours et au lycée en général, mais concernant le réfectoire, c’était une tout autre histoire. Il adorait le temps du repas, voir tous ces agents qui étaient rassemblés en un seul point. Comme tous les midis, il s’était préparé un sandwich et une salade, accompagné d’une boisson gazeuse. Avec Mike, son collègue, ils avaient tous les deux leur table de prédilection, et ils faisaient tous les jours en sorte de se retrouver à cette table. Une fois assis sur sa chaise, il avait sorti son téléphone pour voir si Oz lui avait répondu. « Pas de réponses… » pensait ‘il tout bas, alors que son collègue avait commencer à manger. Ethan se demandait s’il pouvait parler d’Oz à son ami, concernant la rumeur sur son pouvoir. Il connaissait Mike depuis qu’il était rentré au S.H.I.E.L.D, mais il ne voulait pas prendre le risque de mettre Oz en danger. « Tu fais quoi ce soir ? On se matte le dernier épisode de Game of Thrones ? » « Désolé Mike, je suis pas disponible ce soir, on peut se faire ça demain si tu veux ! » « Et tenter de me faire spoiler ?! T’es malade ! Je le regarderais, et je te lancerais des allusions sur l’épisode tout demain ! » « Essaye ! Il est pas dis qu’on vienne de tuer pendant ton sommeil si tu fais ça ! » Ils se mirent tous les deux à rire, continuant leur repas sans se soucier de quoi que ce soit. La journée était tout à fait banale, des réunions sur la conception de nouveau matériel, des crashs tests, des blagues viriles des agents de terrains. Une journée des plus banales au S.H.I.E.L.D. Plus tard dans la journée, Ethan senti son téléphone vibrer au fond de sa poche. Il venait de recevoir la réponse d’Oz, il était soulager de voir qu’il n’avait pas été snobé. ‘Dès que je sors du boulot, je fais les courses et je passe chez toi ! A tout à l’heure ! ; )

Oz ignorait qu’Ethan travaillait pour le S.H.I.E.L.D, ce n’était pas vraiment le genre de détails que les agents pouvaient se permettre de donner quand ils discutaient avec les gens extérieures à l’agence. Le temps continuait de défiler, et le scientifique quitta son lieu de travail pour aller faire des courses pour ce soir. Il adorait cuisiner, surtout les lasagnes, un de ses plats préférés. Ce n’était pas le cas pour les courses. De nature impulsif, il ne supportait pas les gens dans les magasins. Il les trouvait lents, abrutis par tout ce qui les entourait. Après avoir esquivé un troupeau de personnes âgées avançant très lentement, d’un mec qui a payé à la caisse avec toute sa petite monnaie, et avoir déchiré son sac de courses, Ethan était enfin dans sa voiture en direction de chez Oz. Depuis l’accident de la jeune femme, le scientifique s’en voulait énormément. Il n’était pas présent lors de l’accident, arrivant que bien plus tard le temps de se déplacer jusqu’à Londres. C’est au cours de cette tragédie qu’il perdit aussi son frère, et son neveu ou sa nièce qu’il ne connaîtra jamais. Tout ce qu’il souhaitait aujourd’hui, c’était prendre soin de son amie, pour laquelle il avait de forts sentiments, mais aussi en la mémoire de son petit-frère, parti trop tôt. Il était plus ou moins dix-huit heures quand Ethan passa la porte de chez Oz, les bras chargés des courses qu’il avait faites. Il ne lui fallu pas longtemps pour remarquer que la jeune femme s’était endormie sur le canapé. Ce n’était pas la première fois qu’il la voyait endormie. Il se disait que c’était à cause des évènements, et qu’elle dormait mal à cause de ce qui la rongeait. Ne voulant pas la déranger pour le moment, il s’était mis à cuisiner. Après une bonne demi-heure, il s’approcha d’Oz, qui dormait paisiblement. Il avait prit quelques secondes pour observer son visage. Dans ces moments-là, ses sentiments faisaient de nouveau surface. Si seulement elle savait les sentiments qu’Ethan éprouvait à son égard… Le jeune homme passa la main dans les cheveux de la jeune femme pour la réveiller. « Salut toi ! Désolé de te réveiller, mais je commençais à m’ennuyer tout seul ! » Quand il était avec son amie, Ethan se sentait bien. Il lui tendit un verre d’eau avant de se relever. « J’espère que tu as faim, car on mange d’ici une petite heure ! » Ethan était reparti en direction de la cuisine, continuer sa mission. Il laissa le temps à Oz d’émerger de son sommeil. « Alors, bien dormis ? »


Dernière édition par Ethan Nightingale le Ven 19 Juin - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Jeu 18 Juin - 20:01


thinking of you, wherever you are
oz, ethan
Elle était dans un état de fatigue incroyable. Elle savait la raison. Son pouvoir. Créer des illusions, ça peut être super, mais il faut bien quelque chose en contrepartie. Cela puisait dans son énergie. Au tout début, elle ne voyait pas ce que cela lui coûtait. Mais plus ses illusions duraient longtemps, plus elle ressentait la fatigue. Sauf que là, ce n'était pas normal qu'elle soit dans cet état-là. Elle n'utilisait pas trop son pouvoir. Ou du moins, elle essaye. Il y avait autre chose et elle savait très bien ce que c'était. La rencontre avec les agents du SHIELD l'avait perturbé. Et maintenant la jeune femme stressait. Elle stressait de voir des agents débarquer chez elle. Ou même à son travail. Son pouvoir et le stress cumulé, ce n'était pas bon. Parce qu'il n'y avait pas que la fatigue. Non, Oz était encore plus tête en l'air que d'habitude. Les collègues de la brune l'avaient bien remarqué et pour qu'elle arrête de faire des dégâts, ils lui avaient ordonnés de rentrer chez elle pour prendre un peu de repos. Elle avait beau dire qu'elle allait bien, qu'elle n'avait pas besoin de se reposer – alors qu'elle savait très bien que c'était faux – ses collègues ont eu raison d'elle. Elle était finalement rentrée chez elle. En rentrant, la jeune femme avait d'ailleurs remarqué qu'elle avait oublié son téléphone portable. Elle avait d'ailleurs reçu un message d'Ethan, qui avait dû attendre une bonne partie de la journée pour avoir une réponse. Au moins, elle lui en avait donné une. En retard, certes, mais cela restait tout de même une réponse.
Et finalement, il n'avait pas fallu longtemps pour qu'Oz sombre dans le sommeil. Dès qu'elle avait fermé les yeux, il ne lui a fallu que quelques minutes pour s'endormir complètement. Elle n'avait même pas lu le second message qu'Ethan lui avait envoyé. De toute façon, la jeune femme lui avait dit que la porte de l'appartement était ouvert. Il pourrait donc y entrer sans problème pour ensuite et faire tout ce qu'il voulait dans l'appartement. Elle dormait tellement bien qu'elle n'avait pas entendu Ethan arriver, voir même elle n'avait pas entendu qu'il commençait à préparer le repas. Oz dormait. Et plus que bien. Pour une fois, elle pourrait même dire qu'elle dormait d'un sommeil réparateur. Son corps la rappelait à l'ordre, elle commençait à rattraper les heures de sommeil en retard qu'elle avait pu accumuler. Tous les soucis qu'elle pouvait avoir, elle les oubliait. On pouvait remarquer qu'elle dormait d'un sommeil paisible. Du moins, c'était jusque ce qu'elle sente quelque chose dans ses cheveux. Cela l'avait réveillé. Elle avait commencé à cligner des yeux avant de les ouvrir complètement. C'était Ethan. Un léger sourire s'était dessiné sur le visage de la jeune femme. « Salut toi ! Désolé de te réveiller, mais je commençais à m'ennuyer tout seul ! » Le sourire de la jeune femme s'était un peu agrandi. Cela faisait donc un moment qu'il était dans l'appartement. Il aurait dû la réveiller. « Salut. » Sa voix était faible. Sans doute parce qu'elle venait de se réveiller. Ethan lui avait tendu un verre d'eau, qu'elle pris en le remerciant tout en se relevant et se grattant les yeux. « J'espère que tu as faim, car on mange d'ici une petite heure ! » Elle hocha la tête avec un grand sourire. « Tu n'imagines pas à quel point j'ai faim. » Oui, cette petite sieste lui avait ouvert l'appétit. Et cela n'allait pas s'arrêter puisqu'une douce odeur commençait à régner dans l'appartement. Elle avait bu quelques gorgées avant de rejoindre le jeune homme dans la cuisine. « Alors, bien dormis ? » « Un peu trop bien. Cela faisait longtemps que je n'ai pas dormi comme ça. » lui avait-elle répondu avec un petit rire. A vrai dire, cela faisait deux années qu'elle n'avait pas dormi comme ça.

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Ven 19 Juin - 10:50


thinking of you, wherever you are
oz, ethan
« Après le repas que je nous prépare, tu vas finir ta nuit sur un petit nuage ! Mais en attendant, elles ne vont pas se faire toutes seules ! » Ethan avait trouvé un commis pour l’aider à finir son plat. Il y avait énormément de complicité entre les deux amis, cela se voyait en les regardant. Ils se connaissaient tous les deux depuis un bon nombre d’années maintenant. Ethan a vu Oz grandir, devenir adolescente puis adulte, avec tout son lot de surprise. « Comment ça se passe au boulot ? » Le jeune scientifique aimait ces moments de convivialité avec Oz. Il se sentait bien avec elle, c’était indéniable. Les événements tragiques de ces dernières années faisaient que le rapprochement entre les deux individus n’était pas possible. Ethan respectait trop son frère et Oz pour s’aventurer sur une histoire complexe. Mais ce n’était pas l’envie qui lui manquait. Quand son petit-frère et la jeune femme sont sortis ensembles à l’époque, Ethan avait réussi à mettre ses sentiments de côté, ne voulant pas se mêler de cette histoire. « C’est prêt dans quelques minutes ! On va pouvoir passer à table ! » Ethan ouvrit le four et vit ce plat qui venait de gratiner. Il raffolait des lasagnes et pouvait en manger jusqu’à s’en exploser le ventre. Après s’être tous les deux installés à table, le repas pouvait commencer. Face à face, les assiettes remplies de lasagnes, le repas venait de commencer. Ethan ne savait pas trop quoi dire à la jeune femme. Ses pensées étaient monopolisées par ce qu’il avait entendu au sein du SHIELD. Il avait beau faire entièrement confiance à Oz, il ne pouvait pas lui balancer comme si de rien n’était. ‘Oz tu sais quoi ? Je bosse pour le SHIELD. Et apparemment, tu serais une sorte de mutante dangereuse !’ Ce n’était définitivement pas le type de phrase qu’il pouvait se permettre de sortir. Mais il ne cessait de se répétait sans cesse, qu’elle ne pouvait être une méta-humaine, ce n’était pas envisageable. Il la connaissait depuis tellement longtemps, qu’il s’en serait rendu compte… Au moins un minimum.

« Alors, comment tu les trouves ? La béchamel n’a pas assez prise, c’est dommage… » Ethan était un éternel insatisfait. Tout ce qu’il entreprenait ou tout ce qu’il voyait ou faisait avait toujours une possibilité d’être plus abouti. Surtout dans la cuisine. Quelques bruits de couverts, des coups de fourchette, l’ambiance était simple et conviviale autour de la table. Les deux amis discutaient de tout et de rien. « Toute la journée, Mike mon collègue, n’a pas arrêté de me narguer et de se faire des films, parce que je mangeais avec toi ce soir. Là où je bosse, ils n’ont pas trop l’habitude de passer du temps avec le sexe opposé, alors ça les travailles… » Ethan rigola tout seul, si il y avait bien un des scientifiques au SHIELD qui avait du succès, c’était bien lui. Il avait une belle gueule et surtout savait parler avec les filles. « Et toi sinon… Comment tu vas en ce moment ? » Après l’accident, Ethan assistait quotidiennement à la dégradation mentale et physique d’Oz. Il essayait d’être le plus présent possible pour la sortir de cette mauvaise passe. Depuis, il voulait s’assurer qu’elle se portait bien, quitte à paraître lourd et insistant.
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Ven 19 Juin - 16:16


thinking of you, wherever you are
oz, ethan
Oui, elle avait bien dormi. Un peu trop bien d'ailleurs. Cette sieste était plus que bénéfique pour la jeune femme, puisqu'elle avait rattrapé quelques des nombreuses heures de sommeil qu'elle avait de retard. Ce fut Ethan qui l'avait réveillé. Il avait passé ses doigts dans la chevelure brune de la jeune femme. Oz l'avait rejoint par la suite dans la cuisine. « Après le repas que je nous prépare, tu vas finir ta nuit sur un petit nuage ! Mais en attendant, elles ne vont pas se faire toutes seules ! » La jeune femme, tout comme Ethan, eu un petit rire. « Je pensais que c'était à toi de faire la cuisine. » lui avait-elle répondu avec un sourire en coin. Même si elle avait fait cette remarque, c'était avec un grand plaisir qu'elle avait aidé le jeune homme. A ses côtés, elle était différente. Enfin, non, elle était normale. Elle était la Oz d'avant l'accident. Aux côtés d'Ethan, la brune se sentait bien. Elle oubliait les problèmes qu'elle pouvait avoir. Elle était plus souriante. « Comment ça se passe au boulot ? » Le sourire qu'elle pouvait avoir, s'était légèrement effacé. Son travail. Ce n'était pas facile tous les jours. En même temps, travailler dans le laboratoire qui est sans doute le plus détesté de tout Londres. La jeune femme l'avait en quelque sorte chercher. « Si on oublie que quasiment tous les jours, il y a des manifestants pour faire fermer le labo, ça va. Tout se passe bien. » Elle avait toujours un sourire. Un faible sourire certes, mais il était présent. Travailler au laboratoire lui avait bizarre. Cela lui rappelait trop Elias. Mais elle se devait de le faire. « Et toi, ça se passe bien à ton travail ? » C'était un moyen comme un autre pour changer de conversation. Elle n'était pas encore très à l'aise pour aborder pleinement ce sujet. « C’est prêt dans quelques minutes ! On va pouvoir passer à table ! » Le sourire était revenu sur le visage de la jeune femme. Ethan avait ouvert le four, laissant échapper la délicieuse odeur des lasagnes. Cela lui donnait encore plus envie de manger. Tandis que le jeune homme sortait le plat du four, Oz terminait de mettre la table. Les assiettes étaient pleines et ils avaient commencés tous les deux à manger. De temps en temps, la jeune femme jetait un regard à Ethan. Il avait l'air ailleurs. Peut-être qu'elle se faisait des idées. C'était sûrement le cas. Ces derniers temps, elle n'arrêtait pas de s'en faire. « Alors, comment tu les trouves ? La béchamel n'a pas assez prise, c'est dommage… » Un petit rire s'était échappée de la bouche de la jeune femme. « Elles sont excellentes. Comme toujours. » lui avait-elle répondu avec un grand sourire. Elle savait très bien que de toute façon, Ethan serait toujours insatisfait de ce qu'il avait pu préparer au niveau de la cuisine. Alors que ce qui se trouvait dans leur assiette était plus qu'excellent. Il arrivait parfois à la jeune femme d'envier Ethan sur ses talents de cuisinier. « Toute la journée, Mike mon collègue, n'a pas arrêté de me narguer et de se faire des films, parce que je mangeais avec toi ce soir. Là où je bosse, ils n'ont pas trop l'habitude de passer du temps avec le sexe opposé, alors ça les travailles… » Le jeune homme avait ri. Oz avait avaler de travers avant d'en rire aussi. « De se faire des films ? Il pensait que tu avais un rendez-vous galant ? Ils ont dû être jaloux alors. » Ajouta d'elle en ayant un petit rire. « Et toi sinon… Comment tu vas en ce moment ? » Le visage de la jeune femme pris un air un peu plus sérieux. Elle s'était arrêtée de rire et ses lèvres s'étaient étirées pour qu'un faible sourire reste sur son visage. « Je vais bien. Je vais mieux. Un peu fatigué à cause du travail, mais ça va. » Elle n'était pas fatiguée qu'à cause du travail, mais elle se gardait de le dire. Oz ne pouvait rien dire à Ethan. Elle ne voulait pas l'impliquer dans ses histoires.

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thinking Particles ou autre
» i've been thinking too much. (jamie)
» — late night thinking (w/phœnix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
heavy crown :: III- LONDON :: battersea-