AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
L I N E † if you're going through hell, keep going.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

sweet innocent people
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 14/06/2015

messages : 299


pseudo chez les kingsman : Uther

Age : 24


Dim 14 Juin - 16:00

L. Appoline Borthwick
they've got all the same heartbeat

   

   
identity card
nom Borthwick prénoms Lavande Appoline surnoms Lavy, Line nom de code Uther âge 27 ans date et lieu de naissance 01/02/1988, Edimburgh orientation sexuelle Pansexuelle statut civil Célibataire poste chez les kingsman Agent de terrain statut financier Stable caractère Intuitive † Impulsive † Courageuse † Habile † Entêtée † Fière † Dynamique † Responsable † Belle parleuse †  Altruiste † Indépendante † Franche † Discrète.
some important things to know

   01. Elle fume depuis l'âge de 16 ans. 02. Elle est allergique aux œufs et aux arachides. 03. Elle tient très mal l'alcool, surtout le champagne qui la rend juste malade. 04. Elle a un fort accent écossais quand elle parle, ce qui peut s'avérer parfois gênant lors de missions. Elle fait toutefois de son mieux pour l'atténuer. 05. Elle adore le conte d'Alice au Pays des Merveilles; dès qu'elle le peut, elle relit l’œuvre de Lewis Carroll. 07. Dans son enfance, elle était quelque peu garçon manqué, ce qui peut être dur à croire lorsque l'on aperçoit son apparence coquette et féminine. 08. Elle est gauchère et porte donc sa montre à la main droite. 09. À la base, elle voulait être danseuse et non agent secret. 10. Elle est incapable de cuisiner sans empoisonner quelqu'un.
the interview
Comment as-tu été recrutée dans cette agence? Je dois dire que c'est un peu flou pour moi. Un coup de chance, la vie m'a sourit. J'avais bu. Trop bu. J'étais censée rentrer chez moi - à pied, bien entendu - lorsqu'un homme a remarqué que je ne marchais pas droit, que j'avais du mal à avancer. Il m'est venu en aide et, étant très affectueuse lorsque l'alcool me monte à la tête, je l'ai remercié très chaleureusement, lui donnant mon numéro de téléphone sur un coup de tête, lui faisant promettre de m'appeler s'il se trouvait un jour dans le besoin. Et environ trois semaines après cette soirée - que j'avais quelque peu oublié, seule la gueule de bois qui a suivit a été véritablement mémorable - j'ai reçu un coup de fil qui a tout simplement changé ma vie.
   Tu es agent depuis longtemps ? Raconte nous ta plus grande mission ? Et si tu ne l'es pas depuis très longtemps, qu'est-ce qui t'as plus marqué dans ta formation ? Je suis véritablement agent de Kingsman depuis deux ans seulement. Je n'ai donc jamais quitté le territoire du Royaume-Uni pour une mission et bien que la vie d'agent secret soit loin d'être un long fleuve tranquille, je n'ai pas été marquée par un évènement en particulier. À ce jour, ce qui a été le plus difficile pour moi, a été la formation pour devenir un agent à part entière. Les épreuves sportives n'ont pas été si difficiles, ni même le saut en parachute ... Non, ce qui m'a vraiment posé problème était le fait que je devais apprendre à travailler en équipe, à faire confiance à quelqu'un d'autre que moi-même. Je suis de nature plutôt indépendante, mais avec le temps j'ai finis par comprendre la nécessité du travail d'équipe au sein d'une telle organisation.
   Les kingsman ont un grand nombre de gadget. Tu dois bien avoir un préféré, non ? C'est lequel ? Oh, il est évident que nous avons chacun notre petit gadget préféré. Le mien n'est autre que le briquet dissimulant un explosif; facile à transporter et dissimuler, il peut malgré tout faire d'énormes dégâts ... J'adore.
   Il y a peu de temps, les agents du S.H.I.E.L.D ont fait leur apparition à Londres, soit disant pour s'occuper des cas des méta-humains, tu en pense quoi de tout ça, le S.H.I.E.L.D, les méta-humains ? Kingsman en général n'est pas fan des méta-humains. Mais d'un point de vue tout à fait personnel, je ne sais pas trop quoi en penser. Je ne ressens aucune animosité à l'égard de ces personnes, mais je ne m'en soucie pas particulièrement non plus. Je pense qu'il faudrait juste les laisser vivre leur vie à condition qu'ils ne troublent pas l'ordre public ... Ce qui me semble être une règle basique de respect qui s'adresse aux êtres humains normaux aussi. En revanche, je ne suis pas adepte du S.H.I.E.L.D. Je sais qu'ils opèrent majoritairement sur le territoire américain et j'aurais apprécié que cette organisation reste là-bas, qu'elle laisse Kingsman s'occuper des potentiels débordements; nous en sommes tout à fait capable, j'en suis certaine. Mais bon. Ils sont là, maintenant, et nous devons faire avec.
behind the screen
pseudo, prénom HeartsaMess âge. 20 ans. région, pays Haute-Savoie, France comment as-tu connus le forum Bazzart tes impressions sur le forum J'aime beaucoup  le mot de la fin love sur vos bouilles .
   
Code:
<pris>imogen poots</pris> ; <a href="http://heavycrown.forumactif.org/u51">l. appoline borthwick</a>
   


   
all the stories are true
She's just in the background

   
and, darling, i'll promise you that i'll be dead in a bang !
   Le cœur brisé par une mère absente et l'esprit emplit d'angoisses par un père trop dur ; voilà ce qui résume parfaitement l'enfance que tu as mené. Oh, tu n'étais pas malheureuse. Mais tu n'étais pas heureuse non plus. Tu aurais aimé avoir ta mère, tu aurais aimé qu'elle te voit grandir, qu'elle t'explique les changements dont tu as été victime lorsque la puberté t'a frappée. Malheureusement pour toi tes parents s'étaient séparés à ta naissance ; ta mère – Marie, dont tu as hérité tes prénoms à fortes consonances françaises pour honorer ses origines – n'était pas une femme stable. Destructrice, menteuse, malsaine avec une forte tendance à consommer de l'alcool et des drogues. Il a donc été décidé de manière tout à fait logique que ton père aurait ta garde.  Rustre, strict, rigide. Voilà ce qu'il était. Il n'avait pas de place pour les émotions dans sa vie. Il ne savait pas comment être un père aimant et juste. Et en plus de cela il avait reçu une éducation spartiate de la part de ses propres parents avant de s'engager dans l'armée. Ce fut donc sans surprise que tu reçus une éducation relativement dure, avec peu de moments de complicité avec ton père. C'était là un de tes plus grands regrets. Mais tu ne pouvais vivre indéfiniment en songeant à ce manque de sentimentalité entre vous, tu ne pouvais pas vivre ta vie en t'attachant à des occasions ratées. Enfin.
Malgré la sévérité de ton père, tu eus une enfance relativement banale. Tu allais à l'école comme tous les enfants de ton âge. De nature timide et réservée, tu n'avais pas beaucoup d'amis. Tu n'en avais pas du tout même. Cependant cela ne te posait pas de problèmes ; ta solitude te convenait et celle-ci te permettait de te concentrer sur l'essentiel. C'est-à-dire tes résultats scolaires et ta passion – la danse. Tu ramenais des notes plus que satisfaisantes, première de ta classe, ce qui – bien qu'il ne veuille pas l'avouer – ravissait ton père. En ce qui concernait la danse, tu as commencé ce sport peu de temps après ton cinquième anniversaire et tu avais tout de suite développé une certaine affinité pour la danse acrobatique. Tu te mis donc à pratiquer cette discipline avec ferveur, t'abandonnant totalement au son de la musique. Ton père avait accepté de t'inscrire à ces cours dans l'espoir d'avoir un peu de temps libre dans la semaine car, même s'il avait pris la décision de quitter son poste au sein de l'armée pour s'occuper de toi, il ressentait le besoin de s'isoler de temps à autres. Chose que tu avais du mal à comprendre à l'époque, trop jeune pour saisir l'essence de cet étrange désir. Tu n'avais rien pu faire face à ce comportement, te contentant de faire comme si de rien n'était.

Ton entrée au collège se fit sans le moindre problème. Encore ici, tu étais une élève qui ne perturbait pas la classe, qui ramenait de très bon résultats. Tu continuais de danser dès que tu avais du temps libre, faisant toutefois bien attention à ce que ta passion n'empiète pas sur ta scolarité. Droite et sérieuse, tu avais bien conscience que tu ne pouvais pas te permettre d'abandonner tes études maintenant. Tu devais au moins aller jusqu'au lycée et après, peut-être, tu pourrais entrer dans une prestigieuse école de danse, comme tu le désirais tant. Ce fut au collège que tu fis la rencontre de celle qui allait devenir ta meilleure amie ; elle s'appelait Diana – mais préférait qu'on la surnomme Dee – et était à l'opposée de ce que tu étais. À l'âge de quatorze ans, tu étais la parfaite petite fille, celle que tout parent rêverait d'avoir, alors que Diana – au même âge – avait un fort caractère et un goût très prononcé pour la rébellion. Tu avais la drôle d'impression d'être, en compagnie de ton amie, l'image même de cette expression ; les opposés s'attirent. Vous étiez très proches, parfois un peu trop. Votre amitié était fusionnelle, voire un peu plus que de l'amitié. Tu ne t'étais jamais interrogée par rapport à ta sexualité, tu savais que tu n'avais pas vraiment de préférence physiquement parlant ; la personnalité primait. Tu étais un peu amoureuse de Dee, oui. Tu lui avais un jour fait part de tes sentiments, à l'aube de votre entrée au lycée, et cette dernière t'avait avoué ne pas pouvoir te les retourner. Et si ça avait fait mal, au début, tu t'étais vite remise de ce chagrin d'amour. Après tout, ne dit-on pas que le premier amour est irréalisable ?  Enfin … À ton plus grand soulagement, votre amitié ne pâtit pas de ces sentiments que tu avais nourris à l'égard de ta meilleure amie.
La danse prenait toujours beaucoup de temps dans ta vie, mais pas autant qu'auparavant. Avec Diana dans ta vie, tu avais appris à prendre du temps pour toi, à rire et à sortir avec d'autres jeunes de ton âge. Tu aimais tout particulièrement ces soirées où tu faisais le mur pour retrouver Diana à l'entrée de la dernière boîte de nuit d'Edimburgh à la mode. Vous passiez la soirée à danser et à boire. Tu te souviens très bien du jour où ton père t'a surprise en train de rentrer, vers trois heure du matin, complètement ivre. Tu t'étais prise une sacrée raclée pour être sortie de la sorte et avoir défié son autorité. Oh, rien de violent … Il n'avait jamais levé la main sur toi. Mais ses mots avaient été très durs. Tu t'étais donc retrouvée avec un cœur lourd en plus d'une sacrée gueule de bois. Mais à part ça, il n'y eut aucun écart dans ta vie de lycéenne. Et quand vint le temps de choisir une école pour tes études supérieures, que tu fis part de ton projet d'entrer dans une prestigieuse école de danse à Londres – une que tu avais repéré quelques mois avant cette discussion – tu fus surprise de l'entendre accepter. Il avait mis de l'argent de côté exprès pour pouvoir financer une partie de tes études, mais si tu voulais te consacrer à la danse, il n'allait pas s'y opposer.

Tu partis donc à Londres pour rejoindre cette fameuse école, trouvant un travail à temps partiel à côté pour pouvoir financer ton petit appartement.

   Tu menais une vie banale, il n'y avait pas à dire. Tu te levais tôt pour te rendre à ton école, tu finissais en milieu d'après-midi pour te rendre à ton travail – un job de serveuse dans un petit restaurant de quartier sympathique – et rentrais chez toi une fois la nuit tombée. C'était un rythme de fatiguant, mais tu étais jeune et profitais du week-end pour rattraper tes heures de sommeil en retard. Enfin … Quand Dee n'était pas de passage à Londres. Car ton amie passait quasiment tous ses week-ends chez toi, supportant mal votre séparation. Elle avait beau être en couple – un beau jeune homme répondant au doux nom de Ryan -  elle mettait tout de même la priorité sur votre amitié. Ce fut d'ailleurs lors d'un de ces fameux week-end que ta vie bascula. Tu avais bu. Beaucoup trop bu. Et tu avais du mal à marcher droit. Diana et Ryan n'étaient guère dans un meilleur état, mais – ton appartement étant trop petit pour les accueillir – ils avaient rejoints leur hôtel, te laissant seule pour rentrer chez toi. Tu ne voulais pas prendre un taxi, désirant profiter de l'air frais nocturne. Tu titubais, tu avançais péniblement. Tu manquas d'ailleurs de trébucher sur tes propres pieds et ce fut à ce moment-là qu'un véritable gentleman te vint en aide. Il devait avoir quelques années de plus que toi et était vêtu d'un impeccable costume. Il te rattrapa par le bras, t'adressant un sourire chaleureux et te demandant si tout allait bien. Tu lui adressas un large sourire, lui répondant difficilement, l'alcool t'empêchant d'articuler convenablement. Il te proposa de te raccompagner chez toi, chose que tu acceptas avec grand plaisir, le guidant maladroitement dans les ruelles de Londres. Et quand vint le temps de se séparer, tu lui laissas ton numéros de téléphone, lui faisant promettre de t'appeler s'il avait besoin d'un coup de main, quelque soit son problème. Il t'en fit la promesse et tu fermas donc la porte de ton chez toi derrière lui une fois qu'il eut tourné le dos.

Tu oublias cette rencontre, jusqu'à un fameux coup de téléphone trois semaines plus tard. C'était le fameux gentleman qui t'était venu en aide … Ravie qu'il tienne sa promesse, tu acceptas sans te méfier de le rencontrer. Durant cette rencontre tu appris qu'il se prénommait Graham et il t'expliqua un certain nombre de choses qui te parurent tout à fait impossibles. Tout cela semblait être sortit tout droit d'un film d'espions. Un film de James Bond avec Sean Connery. Mais il finit par te prouver que tout cela était bien réel. Et qu'il avait l'intention de te recruter au sein de cette organisation – Kingsman – si tu ne t'y opposais pas. Excitée comme une enfant, tu avais accepté sans vraiment réfléchir. Mais avant d'être un véritable agent, tu devais suivre une formation, te soumettre à des tests aussi physiques qu'atypiques. Tu crus bien que tu n'allais pas y arriver ; tu n'étais qu'une simple danseuse après tout, tu n'avais suivi aucune formation militaire. Mais ton courage et ta force de caractère t'emmenèrent au sommet. Tu ne rechignas pas lorsqu'il fallut sauter en parachute et gardas ton sang froid lorsqu'une voix sinistre vous annonça qu'il était possible que l'un de vos parachutes ne s'ouvre pas. Tu eus peur que ce fut le tien, mais au final, tous les membres de ton groupe – toi comprise – atterrirent sans le moindre problème, plus ou moins proche de la cible que vous deviez viser. Tu fis partie des trois chanceux qui atterrirent pile au bon endroit. Mais pour toi, apprendre à travailler en équipe fut ton plus gros challenge. Indépendante, tu n'avais guère l'habitude de te reposer sur quelqu'un d'autre. Mais tu finis par t'y faire. L'épreuve la plus cocasse à tes yeux fut sans le moindre doute lorsque tu dus adopter un chien et t'en occuper. Tu avais déjà du mal à t'occuper de toi, alors un chien … Néanmoins, tu te plias à cette épreuve, prenant sous ton aile un petit cocker que tu nommas Croquette. Tu t'en occupas comme tu t'occuperais d'un enfant en bas âge. Tu t'y attachas, ravie d'avoir de la compagnie. Et lorsqu'on te demanda de tirer sur Croquette pour finaliser ta formation, cela te brisa le cœur. Tu versas une larme avant de t'emparer du revolver, visant le chien d'une main tremblante. Tu fermas les yeux lorsque le coup de feu retentit.

L'arme n'était pas véritablement chargée, en fait. Croquette sortit donc de cette épreuve sans la moindre égratignure. Choquée, mais aussi soulagée. Tu gardais un vague souvenir de l'officialisation de ton statut d'agent de Kingsman. Uther était, à partir de cet instant, ton pseudonyme en tant qu'agent. Et, depuis ce jour, tu fais de ton mieux pour honorer cette organisation secrète, pour être digne de porter le nom d'Uther. Peu importe les obstacles qui se dresseront sur ton chemin, tu ne baisseras pas les bras, tu garderas la tête haute.

   


Dernière édition par L. Appoline Borthwick le Sam 6 Fév - 17:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Dim 14 Juin - 16:06

IMOGEN POOTS
ce choix plus que divin
toi aussi, ton appoline (d'ailleurs merveilleux choix de prénom ) ne peux pas faire la cuisine sans empoisonner quelqu'un ? un peu comme ma zelda

en tout cas bienvenue sur le forum
et bonne chance pour le reste de ta fiche
si tu as des questions, le staff est là

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

manners make the man
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://heavycrown.forumactif.org/t338-loved-denied-uc
arrivé(e) à londres le : 05/06/2015

messages : 76


pseudo chez les kingsman : gareth


Dim 14 Juin - 16:11

bienvenue collègue!
comme oz, j'aime beaucoup le prénom
hâte de lire ton histoire!


Dernière édition par Caden Wilkes le Dim 14 Juin - 16:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

we keep them safe
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 21/05/2015

messages : 134


position au s.h.i.e.l.d : agent de terrain de niveau cinq


Dim 14 Juin - 16:12

très bon choix.
bienvenue parmi nous. viens là viens là
bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions.

_________________
    violence
    All alone it was a fever a cold sweat hot headed believer △ Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien.  ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

sweet innocent people
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 14/06/2015

messages : 299


pseudo chez les kingsman : Uther

Age : 24


Dim 14 Juin - 16:14

Oz; JENNA
Merci pour ton accueil, belle demoiselle Je n'hésiterai pas à harceler le staff en cas de besoin

Caden; merci beaucoup J'espère poster l'histoire d'ici demain, donc j'espère qu'elle te plaira

Jayden; Merci bien Comme dit à Oz, harcèlerai le staff si besoin est


Dernière édition par L. Appoline Borthwick le Dim 14 Juin - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

grand patron
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://heavycrown.forumactif.org
arrivé(e) à londres le : 09/03/2014

messages : 750


pseudo chez les kingsman : Perceval


Dim 14 Juin - 16:47

Vive les kingsmen!!!!!
welcommmmmmmmmmme
bon courage pour ta fiche

_________________

SOIS DOCILE. AIME MOI.
Oh, si tu veux que mon bonheur, pourquoi tu t'en vas? Bien sûr, t'es mon pire moi ton meilleur, ça ne changera pas. Oh, quelques années au compteur ça ne suffit pas. Blessure, le grand canyon dans mon cœur ; J't'en prie reviens moi ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Dim 14 Juin - 16:51

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas

sweet innocent people
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 14/06/2015

messages : 299


pseudo chez les kingsman : Uther

Age : 24


Dim 14 Juin - 21:30

Oliver; Merci bien ** <3 Eh oui ... Les Kingsmen sont les meilleurs

Poppy; Merci beaucoup ! (Quel bon choix de feat ... La magnifique cadette Olsen )
Revenir en haut Aller en bas

sweet innocent people
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://heavycrown.forumactif.org/t334-sloane-a-blackburn-you-get
arrivé(e) à londres le : 06/06/2015

messages : 273


pseudo chez les kingsman : Galahad


Dim 14 Juin - 21:46

Les KINGSMEN AU POUVOIR !!!!


Hum... Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche

*Laisse des cookies et disparaît derrière son parapluie magique*
Revenir en haut Aller en bas

sweet innocent people
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 14/06/2015

messages : 299


pseudo chez les kingsman : Uther

Age : 24


Dim 14 Juin - 22:00

TUTAFAY CHÈRE COLLÈGUE

Merci de ton accueil, magnifique bombasse demoiselle
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://heavycrown.forumactif.org/t274-math-if-it-helped-id-rage-
arrivé(e) à londres le : 21/05/2015

messages : 190


pouvoir : génération d'ondes sismiques


Lun 15 Juin - 16:06

félicitation, tu es validé(e)
ta fiche est parfaite. en particulier le nom du chien.

Félicitation, tu as terminé la première étape. A présent, tu es libre de vagabonder dans le forum. Tu peux à présent crée des scénarios ou alors d'autres liens pour ton personnage. Tu peux aller aussi à créer ta fiche de lien pour que ton personnage se sociabilise un peu. Si tu veux rp, mais tu ne trouves pas de partenaire ? Viens un peu , ça va s'arranger. Viens aussi faire ta demande de logement, parce que ton personnage ne doit pas être sans abri, mais aussi recenser ton métier. Pour les kingsman, il est important de venir ici et pour les agents du S.H.I.E.L.D, c'est par . Quant aux méta-humains, il faut passer par le recensement de leur don.
Oh, et puis il ne faut pas oublier de s'amuser un peu.


_________________
    Love me like you do ◇ I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hell Pix vous salue
» Failling Into Hell•
» The Knights of the Hell :: Yakuza's life [Accepté]
» Hellëik Songe-Corbeau
» KHALÏA • For the laws that I break, I’m going to hell...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
heavy crown :: II- DEVOILER VOTRE IDENTITE :: what's your name? :: you're the best-