AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
tomorrow will be kinder ☆ (juliet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Sam 13 Juin - 11:09


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Une journée encore comme les autres. Elle avait eu du mal à se réveiller. Oz voulait rester dans son rêve. Au moins tout allait bien. Mais, elle fut rapidement sortie de cette douce illusion par la sonnerie de son téléphone. Ethan lui téléphonait pour vérifier qu'elle s'était bien réveillée et levée pour ne pas être en retard à son travail. La jeune femme commençait à croire qu'ils alternaient, que chacun leur tour, ils appelaient la jeune femme pour s'assurer qu'elle aille bien. Ce fût donc comme ça qu'une nouvelle journée avait commencé pour la brune. Elle avait le temps de se préparer puisqu'elle avait un peu plus d'une heure pour se préparer. Elle avait commencé à prendre son thé quand elle avait commencé à regarder les informations devant sa télévision. Peut-être n'était-ce pas une si bonne idée que ça. Une fois de plus, les méta-humains étaient à l'honneur. Et comme d'habitude, ce n'était pas pour en parler en bien. Un accident. Un de plus. Et forcément, il y avait toujours ce même débat entre les journalistes. Les méta-humains sont-ils un danger pour la société. La réponse était simple pour eux. Oui. Bien sûr que si on ne montrait que les mauvais côtés, c'était évidemment que les personnes comme la jeune femme n'était qu'une menace. Elle en était malade d'entendre toujours la même chose. Et c'est bien rapidement que Oz avait éteint la télé, pour continuer de se préparer. Elle qui pensait que sa journée n'avait pas commencé si mal que ça. Elle avait tort. Lorsque la jeune femme était arrivée près du laboratoire, il y avait une sorte de manifestation. Autant dire que pour pouvoir y entrer, c'était un véritable parcours du combattant. La jeune femme devait se frayer un chemin parmi la foule, essayant de ne pas faire attention aux quelques insultes que pouvait entendre Oz. A croire qu'elle en était responsable. Ce n'était pas le cas. Tout comme ces personnes, elle avait sûrement autant perdu qu'eux à cause de cet incident. La journée allait vraiment être longue. Effectivement, elle l'était. La brune n'avait qu'une envie et c'était de rentrer chez elle. Déjà rien que pour sa pause déjeunée. Pour avoir une petite pause. Peut-être que son frère avait raison. Travailler encore au laboratoire était loin d'être une bonne idée. Les souvenirs de l'accident, les souvenirs d'Elias, étaient encore bien trop présents. Enfin l'idée de rentrer chez elle pour la pause déjeunée était à oublier. Elle était sur le point de sortir du bâtiment lorsqu'elle aperçu une tête blonde qu'elle connaissait bien. « Juliet. » La policière se dirigeait vers la scientifique. La brune remarquait qu'elle avait l'air perturbé. Et vu comment, elle s'était dirigée vers Oz, elle devait quelque chose d'important à lui dire. « Ça va ? Qu'est-ce qu'il y a ? »

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

we look for the truth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 25/04/2015

messages : 159



Dim 14 Juin - 20:30


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
J'avais l'impression de devenir paranoïaque. Cela avait commencé depuis quelques semaines et j'en avais parlé à Zachary mais il m'avait dit que ce n'était que mon imagination et qu'il fallait tout simplement que je fasse mon deuil. Non, je ne pouvais pas. Pour moi, je gardais l'espoir. On n'avait pas retrouvé le corps, jamais. Oui il aurait pu se consumer directement mais je refusais d'y croire. C'était sans doute pour ça que j'avais toujours mon alliance au doigt, je refusais de l'enlever, c'était mon seul lien encore avec lui enfin non. Il y avait Eliott. Nore adorable petit garçon et c'était justement en l'emmenant à la garderie le matin même que j'avais encore senti cette sensation d'être suivie. J'avais du coup déposé Eliott et quand j'étais repartie je n'avais plus cette impression. J'étais en train de me convaincre qu'au final Zachary avait peut-être raison et que tout cela n'était qu'un jeu de mon imagination. Pourtant une petite voix me disait que non, c'était bien réel. J'étais allée travailler et je n'en avais pas piper un mot à Zach. Il m'aurait sans doute encore une fois de plus fais la morale. Je passais une longue matinée. Rien à signaler et pourtant il y avait des histoires improbables en ville au vue de ce que l'on entendait parfois. Mon supérieur vint me mettre un dossier sous le nez. Je devais enquêter sur un événement bizarre. Une femme était persuadée d'avoir vu quelqu'un qui contrôlait le feu. Encore une alcoolique. Sérieusement, les dispositions comme ça devenaient agaçantes. Je me levais, il était pratiquement l'heure du déjeuner. Mon supérieur m'avait bien dit d'aller faire un tour au laboratoire, il avait rouvert. Je n'avais pas forcément envie d'y aller. Trop de souvenirs liés à Andrew, mais c'était mon travail et il fallait séparer vie professionnelle et vie privée. Je m'approchais de l'endroit et je vis un attroupement. Depuis plusieurs jours aux informations ils parlaient du fait que certain habitants s'opposaient à la réouverture du laboratoire et à voir leurs têtes, en effet, ils ne semblaient pas très contents. Une voix m’appela. Je sortis de mes pensées et je vis Oz qui s'approchait de moi. Collègue d'Andrew, qui était devenue une amie à force de la côtoyer. Elle me demandait ce que j'avais. Je devais être partie dans mes pensées sans m'en rendre compte. Cet endroit me rappelait trop de souvenirs. « Je viens pour une enquête. » Je roulais des yeux en soufflant légèrement. « Mon boss veut que je vérifie des trucs. » Je passais une main dans mes cheveux comme si j'étais gênée. Je n'avais jamais soupçonné ce laboratoire et je ne lui en avais jamais voulu de l'accident et je ne voulais pas que Oz croit que je prenais le contre-parti. « Il y a encore une femme qui a dit qu'elle avait vu un événement bizarre, genre un type qui contrôle le feu, je pense personnellement qu'elle a trop bu ou trop regardé des séries de sciences-fiction car ce genre de choses n'existe pas, mais je dois quand même venir faire un tour pour réellement vérifier. »

_________________

What if I got it wrong.
What if there was no light, nothing wrong, nothing right. What if there was no time and no reason, or rhyme. What if you should decide ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Lun 15 Juin - 13:20


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
La réouverture du laboratoire était quelque chose d'assez controversée. A vrai dire le nombre de personnes qui étaient favorables à son ouverture était assez faible. Ce n'était pas étonnant après ce qui s'était passé il y a deux ans. Il fallait un coupable. Et le laboratoire était parfait. Après tout, c'étaient les scientifiques de Thelma qui devaient présenter un projet révolutionnaire. Pour être révolutionnaire, ça l'était. Pas dans le sens que tout le monde aurait voulu. Le laboratoire. Les scientifiques. C'était forcément de leur faute. Et cette réouverture ravivait plus de mauvais souvenirs que de bons. Oz le savait parfaitement. Elle le vit chaque jour depuis qu'elle y est retournée travailler. Mais elle faisait avec. Elle l'essayait du moins. Et comme d'habitude depuis plusieurs jours, des habitants de Londres manifestaient leur mécontentement à propos de cette réouverture du laboratoire Thelma. Et elle allait devoir affronter ça de nouveau quand elle allait sortir pour sa pause déjeuner. Enfin, c'est ce qu'elle pensait, puisqu'en sortant du bâtiment Oz aperçu Juliet. La femme – ou plutôt ex-femme – d'un de ses collègues qui est présumé mort le jour de l'accident. Présumé mort puisque son corps n'a pas été retrouvé dans les décombres. Elle ne semblait pas l'avoir vu, sans doute parce qu'elle était un peu trop dans ses pensées. La scientifique lui avait donc demandé ce qu'il y avait. Il devait bien y avoir une raison précise. Juliet n'allait certainement venir dans ce lieu comme ça. « Je viens pour une enquête. » La brune fronça légèrement les sourcils. Une enquête. Sur le laboratoire. Durant près de deux, il y en avait eu des enquêtes. Et rien n'a été prouvé. « Mon boss veut que je vérifie des trucs. » Elle acquiesça la tête, tandis que Juliet se passait ses mains dans ses cheveux comme si elle était gênée. « Il y a encore une femme qui a dit qu'elle avait vu un événement bizarre, genre un type qui contrôle le feu, je pense personnellement qu'elle a trop bu ou trop regardé des séries de sciences-fiction car ce genre de choses n'existe pas, mais je dois quand même venir faire un tour pour réellement vérifier. » Oz ouvrit grand les yeux avant de rire nerveusement. Une personne qui contrôle le feu. D'un coup, elle se dit qu'elle avait bien de la chance d'avoir le don qu'elle avait plutôt que la pyrokinésie. Déjà qu'elle avait fait quelques dégâts avec certains agents du SHIELD, alors avec le contrôle du feu. Elle ne voulait même pas imaginer. « Un type qui contrôle le feu ? » Elle essayait de paraître surprise. En même temps avec ce genre d'annonce, être surprise c'est totalement normal. « C'était pas un cascadeur pendant un tournage ou quelque chose dans le genre ? » dit-elle en croisant les bras. Ouais, ce n'était peut-être pas un méta-humain. Elle l'espérait. Les apparitions dans les journaux des gens comme elle se faisait de plus en plus présente. Et pas dans le positif. Bien au contraire. « Faire un tour au labo ? Je ne suis pas sûre que tu trouveras quelque chose. Ça se remarquerait si on avait quelqu'un qui pourrait faire ce genre de choses. » Elle avait toujours les bras croisés et un sourcil levé. Non, il n'y avait pas de pyrokinésiste, mais juste une fille qui pouvait créer des illusions.

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

we look for the truth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 25/04/2015

messages : 159



Lun 15 Juin - 17:39


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Je pensais sincèrement que certaines personnes regardaient trop X-Men. J'entendais de plus en plus de gens dans la rue dire qu'ils avaient des événements invraisemblables et moi je n'y croyais pas du tout. J'étais une fille particulièrement terre-à-terre et réaliste. La magie, style Harry Potter, ou encore le Père Noël non je n'y croyais pas du tout mais j'étais celle qui gardait bien ça pour elle surtout pour un petit garçon de deux ans qui avait les yeux qui étincelaient dès que l'on mentionnait le Père Noël. Alors, quand mon supérieur vint me dire d'enquêter sur des événements qu'une dame avait rapporté, un homme qu contrôlait le feu, je n'avais pas pu m'empêcher de faire ma tête de sceptique et de soupirer longuement. Or, un ordre était un ordre et je ne voulais pas que l'on me suspende pour cela. J'avais donc pris mes affaires et j'étais allée en direction du laboratoire thelma. A peine étais-je arrivée que je regardais les gens autour qui manifestaient contre la réouverture du laboratoire. Je ne voyais pas pourquoi ils avaient tant de haine. Au lieu de se conforter dans la douleur de l'événement il valait mieux aller de l'avant. Je ne pouvais pas prendre parti pour eux car je me rappelais de la passion d'Andrew pour son travail et si je me mêlais à ces manifestants c'était comme si une partie de moi le trahissait. Bien entendu que j'étais triste de l'avoir perdu, je fus même triste à en mourir les premiers mois, mais à présent je tentais tant bien que mal de cicatriser mes plaies. Mes yeux s'étaient posés un instant sur le mémorial où le nom d'Andrew était inscrit. Je fus sortis de mes pensées par une voix et je relevais la tête. Elle me demandait ce qui se passait et je soupirais en disant que je venais faire une enquête sur un fait invraisemblable mais que je devais vérifier quand même. Elle me demandait si ce n'était pas plutôt un cascadeur et j'haussais les épaules. « Je pense pas qu'on m'enverrait pour un cascadeur, mais si tu veux savoir je pense qu'elle est folle. Cependant, mon supérieur préfère quand même que je vienne perdre mon temps à enquêter pour rien. » Je roulais des yeux en soupirant. Je regardais un instant la foule quand Oz me déclara que je pouvais toujours faire un tour dans le laboratoire même si je ne trouverai jamais rien d'intéressant, qu'il avait déjà été fouillé. « Oh ce n'est pas forcément pour trouver le coupable, il veut juste que je vérifie s'il n'y a pas des trucs bizarres. Sérieusement, je pense que mon supérieur regarde trop X-Men. Des gens avec des pouvoirs ? On frise le ridicule. C'était comme si tu me disais que vous érigez un laboratoire clandestinement pour pouvoir étudier ce genre de spécimens. On frise vraiment la connerie. »

_________________

What if I got it wrong.
What if there was no light, nothing wrong, nothing right. What if there was no time and no reason, or rhyme. What if you should decide ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Mar 16 Juin - 14:44


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Juliet était là pour les méta-humains. Enfin, c'est ce qu'avait très clairement compris la scientifique lorsque la blonde lui avait dit la raison de sa présence au laboratoire. Un type en feu. Donc il y avait un pyrokéniste depuis l'accident. C'était génial. Il ne manquerait plus que la personne en question soit en réalité un pyromane et qu'il adore mettre le feu partout où il va. Cela voudrait donc dire qu'on en parlerait encore de ces psychopathes de méta-humain. Autant dire que cela stressait la jeune femme qu'on puisse encore parler négativement des personnes comme elle. Tous n'étaient pas des psychopathes, elle le savait. Elle faisait partie de ces personnes. Oz essayait avec plus ou moins de mal à être surprise lorsqu'elle entendit cette annonce. Elle essayait même de trouver des raisons logiques et rationnelles à ce qu'une femme ait vu un type en feu. La première qui lui est venue à l'esprit est celle d'un cascadeur. Ouais, peut-être qu'un film ou même une série était en tournage dans la capitale anglaise. Ce n'était pas si rare que ça. Mais apparemment, ce n'était pas une raison qui satisfaisait Juliet. « Je pense pas qu'on m'enverrait pour un cascadeur, mais si tu veux savoir je pense qu'elle est folle. Cependant, mon supérieur préfère quand même que je vienne perdre mon temps à enquêter pour rien. » Un petit sourire crispé s'était affichée sur le visage de la brune. Mentir n'était pas vraiment la chose dont elle était le plus douée. Loin de là. « Ouais, le fait qu'elle soit folle fonctionne bien aussi. » lui avait-elle avait un petit soupir. Enfin la jeune femme ne comprenait toujours pas pourquoi Juliet avait dû se rendre au laboratoire. Parce qu'il n'y avait rien de bien intéressant. C'était un laboratoire normal. D'accord, c'était un laboratoire qui était potentiellement responsable d'un accident qui a traumatisé la plupart des habitants de Londres, mais ça restait qu'un simple laboratoire. « Oh ce n'est pas forcément pour trouver le coupable, il veut juste que je vérifie s'il n'y a pas des trucs bizarres. Sérieusement, je pense que mon supérieur regarde trop X-Men. Des gens avec des pouvoirs ? On frise le ridicule. C'était comme si tu me disais que vous érigez un laboratoire clandestinement pour pouvoir étudier ce genre de spécimens. On frise vraiment la connerie. » Elle eu un petit rire aux paroles de la policière. Un laboratoire clandestin. Et puis quoi encore. « Je te rassure, pas de labo clandestin ici. On vient de rouvrir, ça serait dommage d'avoir un scandale de plus. Quoi que ça plairait certainement à plus d'un. » dit-elle en soupirant. Certainement personnes seraient prêtes à dire n'importe quoi pour avoir une raison de fermer définitivement le laboratoire. 

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

we look for the truth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 25/04/2015

messages : 159



Mer 17 Juin - 20:53


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Si je pouvais, je ne reviendrais pas ici. Hélas, mon supérieur en avait décidé autrement. J'avais décidé de mettre ma vie personnelle de côté pour aller mener l'enquête même si pour moi cela serait un échec. Je me demandais si la population n'était pas devenue folle depuis l'explosion à voir des choses invraisemblables. Il faudrait plutôt leur faire passer des tests. Enfin bon, j'espérais bien en finir plus vite pour pouvoir aller déjeuner et cela voudrait dire qu'à moins qu'il y ait une urgence en ville, je pouvais avoir une après-midi plus tranquille. En tout cas j'étais bien décidée à faire tout ça assez rapidement surtout que je n'aimais pas traîner particulièrement dans le secteur. Cela me rappelait quand des fois je venais chercher Andrew pour un déjeuner improvisé. Ce n'était plus le cas à présent et je voulais rester le moins de temps possible. La foule faisait du bruit, montrant leur mécontentement. Ce n'était pas à l'extérieur que j'allais pouvoir réfléchir. Je n'avais pas pu m'empêcher de dire à voix haute que l'on n'était pas dans X-Men et que du coup les personnes ayant des pouvoirs cela n'existaient pas et que je ne pensais pas qu'ils avaient érigés un laboratoire secret en dessous du laboratoire thelma. Oz me certifia qu'il n'y en avait pas. « Good. Du coup, tu ne vois pas de problèmes à ce que j'aille faire un tour ? » Je sortis la perquisition de ma poche. Oui il fallait que j'aille vérifier véritablement sur place. Elle me confia qu'il n'y avait pas de scandale à l'horizon, que cela aurait sans doute plus à certains. C'était vrai que la réouverture du laboratoire avait divisé la population en deux. Certains étaient ravis qu'ils reprennent, d'autres voyaient cela comme une abomination. « Je te rassure, je ne resterai pas quarante ans, mon estomac réclame mon déjeuner. » Déclarais-je avec un petit sourire comme pour la rassurer. De toute manière, je ne voulais pas rester un temps infini dans cet établissement. Je ne voulais pas me remémorer trop de souvenirs. Il fallait avancer avec le temps. « Tu m'accompagnes ? »

_________________

What if I got it wrong.
What if there was no light, nothing wrong, nothing right. What if there was no time and no reason, or rhyme. What if you should decide ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Jeu 18 Juin - 10:03


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Oz avait été surprise de la voir ici. Enfin, elle avait l'habitude de la voir au laboratoire. Mais c'était avant l'accident. Elle venait voir régulièrement Andrew. Et donc avec sa disparition, il y a deux, ses visites s'étaient arrêtées. Chose qu'elle pouvait comprendre. La jeune femme avait elle aussi refusé de mettre les pieds dans le bâtiment. Pourtant, elle avait réussi à prendre sur elle. Elle avait réussi à retourner travailler au laboratoire. Sa seule motivation était Elias. Oui, c'était pour lui qu'elle était revenue travailler. Mais Juliet était là pour son travail. Son chef lui avait dit qu'elle devait faire un tour à cause d'une affaire de méta-humains. Heureusement pour la brune, la policière ne croyait pas à ce genre de choses. Qu'elle continue ainsi. Qu'elle continue de croire qu'il y avait de plus en plus de personnes qui perdaient leur tête. Enfin, Juliet était là pour fouiller le laboratoire. Parce que tout le monde sait que le laboratoire est responsable de tout les malheurs de la ville. Quoi que c'est peut-être potentiellement vrai. Peut-être. Mais avec toutes les enquêtes qu'il y avait pu y avoir, rien n'a prouvé que c'était vrai. Enfin depuis ce malheureux jour, le laboratoire est accusé de tous les torts possibles. Là, ce fut aussi le cas. Un laboratoire clandestin. Et puis quoi encore. « Good. Du coup, tu ne vois pas de problèmes à ce que j'aille faire un tour ? » Elle acquiesça lentement sa tête. « De toute façon, ce n'est pas comme si on avait le choix. » dit-elle avec un léger sourire. Il y avait un mandat. Aucune des personnes ne pourrait s'opposer à ça. Au contraire, cela pouvait même paraître suspect. Et puis Oz était tellement certaine qu'il n'y avait rien à cacher dans ce laboratoire – enfin à part le secret qu'elle cache, mais ce n'était pas propre au laboratoire. « Je te rassure, je ne resterai pas quarante ans, mon estomac réclame mon déjeuner. » Elle avait toujours ce petit sourire son visage. Elle comprenait très bien ce que pouvait ressentir Juliet. La jeune femme était sur le point de retourner chez elle pour son déjeuner lorsque la policière est arrivée dans le bâtiment. A vrai dire, la brune aussi commençait à sentir la faim, à sentir son estomac qui lui réclamait de la nourriture. « Tu m'accompagnes ? » « Bien sûr. Tu veux commencer par où ? » Ce n'allait pas vraiment être une visite. Juliet connaissait l'endroit. Cela n'avait pas beaucoup changé. Il y avait encore quelques pièces qui restaient vide, qui n'avait pas encore été aménagé. Sans doute était-ce normal. Tous les scientifiques n'étaient pas remplacés. Et trouver les remplaçants étaient plus que difficile. Qui voudrait travailler au laboratoire Thelma après tout ce qui s'était passé.

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

we look for the truth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 25/04/2015

messages : 159



Sam 20 Juin - 19:19


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Si j'avais pu je ne serai pas ici. Cependant, il fallait dans la vie affronter des épreuves pour avancer et celle-ci était une nouvelle. Quand je voyais la totalité des gens réunis autour du laboratoire pour protester contre la décision de rouvrir je me disais que c'était le genre de personnes qui n'arrivaient pas à aller au-delà de leur peine ou de leur douleur. Pensant sans doute que leur protestation allait cicatriser leurs plaies, celle-ci ne faisait qu'à contrario, les raviver. J'étais bien décidée d'aller jusqu'au bout de ce que mon supérieur m'avait demandé, et donc d'entrer dans ce laboratoire empli de souvenirs. J'avais sorti mon mandat, lui demandant si cela ne la dérangeait pas si je jetais un coup d’œil. J'avais certes l'amabilité de lui demander, mais elle n'avait rien à dire de toute manière et elle le releva bien. Je lui fis un sourire rapide avant de marcher vers les portes d'entrées. « Monstres ! » « Allez en Enfer ! » « Au diable ! » Les insultes tempéraient pendant qu'on traversait rapidement la foule. Ils étaient sérieux ? Ils n'avaient que ça à faire de la journée ? J'avais envie de répliquer une réponse cinglante mais je me ravisa. Je soupirais légèrement avant de pousser les portes du laboratoire THELMA. J'avais avertis Oz que je ne restais pas très longtemps car j'avais la faim qui commençait à grignoter mon estomac. On était à présent dans le hall mais on entendait toujours le boucan dehors. « C'est comme ça tous les jours ? » Fis-je en soupirant. Je commençais à marcher pour aller vers la pièce principale. Je connaissais le laboratoire, j'y étais passée souvent pour aller voir Andrew qui travaillait. Elle me demandait par où je commençais mais mon attention avait décroché un instant quand mes yeux étaient tombés en direction de l'ancien bureau d'Andrew, justement. Bureau où j'avais passé du temps pour déjeuner ou pour l'attendre quand il finissait sa journée. Le bureau était vide. C'était moi qui l'avait vidé même. J'avais tout gardé, dans des cartons. Je sortis de mes pensées. « Quoi ? » Par où je voulais commencer ? « Euh, par la pièce principale. » Oui, c'était vers elle que j'avais commencé à avancer avant de m'arrêter subitement. Je remis mes idées en place pour continuer. « Vous avez pas un sous-sol aussi ? »

_________________

What if I got it wrong.
What if there was no light, nothing wrong, nothing right. What if there was no time and no reason, or rhyme. What if you should decide ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Dim 21 Juin - 10:10


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Il y avait du monde devant le laboratoire. Oz avait même l'impression qu'il y avait de plus en plus de monde chaque jour. Elle comprenait bien que cela pouvait faire mal. Mais ce n'était pas la peine de s'attaquer comme ça aux personnes travaillant dans ce laboratoire. Oui, parce que les manifestant n'étaient pas là pour protester seulement contre le laboratoire en lui-même, mais aussi contre ses employés. Des monstres. Des criminels. Voilà les insultes qu'on pouvait entendre lorsqu'on traversait la foule pour entrer à l'intérieur du bâtiment. A croire que ces personnes ne comprenaient pas que les scientifiques étaient aussi innocents qu'eux ? Oz avait sûrement autant, voir plus perdu qu'eux. Elle voulait leur dire qu'ils ne connaissaient rien, qu'il ne comprendrait jamais la réelle souffrance qu'avait produit cet incident. A cause de cet incident, elle avait perdu son fiancé, son bébé et certains de ses collègues. Et elle ne se considérait pas comme un monde. Bien au contraire. Tout comme ces personnes, elle voulait savoir la vérité. Mais elle n'avait rien fait. Elle les laissait dire. Les deux jeunes femmes étaient à l'intérieur et pourtant on pouvait encore très bien leur protestation. « C'est comme ça tous les jours ? » La brune poussa un soupir. « Depuis une, voir deux semaines, ouais. On s'y habitue. » Malheureusement on s'y habitue. Dans les premiers jours, certains employés avaient appelé la police pour que ses protestations. Cela avait fonctionné. C'est ce qu'ils pensaient du moins. Et quelques jours après, les manifestants avaient dégradé le laboratoire. Alors autant les laisser manifester. Oz lui avait demandé s'il y avait un endroit particulier qu'elle voulait voir en particulier. Elle avait remarqué que Juliet avait porté son regard sur un bureau vide. Celui de son mari. « Quoi ? » Elle eu un léger sourire, comprenant qu'elle avait dû avoir la tête ailleurs pendant qu'elle lui avait posé la question. « Euh, par la pièce principale. » Elle acquiesça la tête avant de se rediriger vers la pièce. « Vous avez pas un sous-sol aussi ? » Une fois de plus, elle hocha la tête. « Oui, mais il y a surtout il y a pas grand-chose. Il sert juste de réserve pour le moment, comme on se retrouve avec du matériel en trop … » Peu d'anciens employés avaient accepté de revenir travailler au laboratoire. Ils avaient trop peur pour leur réputation. Et ce n'était pas vraiment les nouvelles candidatures qui arrivaient. Le laboratoire avait sans doute de nouveau ouvert, mais pas avec le même nombres d'employés. Loin de là. 

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

we look for the truth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 25/04/2015

messages : 159



Mer 24 Juin - 19:34


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Elle me confia qu c'était comme cela, tous les jours et ça, depuis plusieurs semaines. Je la plaignais et tout ceux qui travaillaient encore ici. Cela ne devait pas être facile de vivre dans cette ambiance pesante. Je marchais dans le hall du laboratoire avant de m'arrêter devant le bureau qui avait celui d'Andrew précédemment. Je me rappelais de tous les bons moments passés et je soufflais légèrement quand j'entendis la fin d'une question. J'avais relevé la tête, elle me demandait par où je voulais commencer. La pièce principale est ce qui me semblait le mieux. Au moins je pourrais avoir une vue d'ensemble. Je lui demandais ce pendant s'il y avait une sorte de sous-sol. C'était souvent dans les films que l'on trouvait des choses au sous-sol. Je devais trop rêver. On était allé en direction de la salle principale où certains étaient en plein travail. Ce n'était pas dans on but de les perturber mais à croire qu'ils se demandaient pourquoi j'étais ici. « Vous faîtes quoi depuis la réouverture ? » C'était la question que se posait aussi mon supérieur. Je regardais un peu autour de moi. Des équations, des produits de toutes les couleurs, certains faisaient des bulles et moi je n'y comprenais pas grand chose. Je n'y avais jamais rien compris et ma première année de sciences je l'avais passé péniblement avec un sale échec. J'avais toujours voulu faire policière et quand ma mère m'avait inscrite en sciences j'avais cru à une blague. Je continuais à regarder autour de moi et je faillis faire tomber un flacon que je rattrapais de justesse. « Désolée. J'espère qu'il n'y aurait pas eu d'explosion si cela se serait cassé. » Je fis une légère grimace, reposant le flacon sur une table. Un des scientifiques me lança un regard noir. Je roulais des yeux avant de prendre la direction de la sortie. « Le sous-sol est par où ? » Fis-je en me retournant un léger moment vers Oz pour qu'elle m'indique la direction.  

_________________

What if I got it wrong.
What if there was no light, nothing wrong, nothing right. What if there was no time and no reason, or rhyme. What if you should decide ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas

i am the impossible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 02/04/2015

messages : 177


pouvoir : illusion, elle rentre dans votre tête pour y mettre les images qu'elle souhaite


Sam 27 Juin - 13:24


tomorrow will be kinder
ft oz & juliet
Oui, il y avait des manifestations tous les jours. Peut être que ces personnes pensaient qu'en faisant ce genre de choses, le laboratoire allait fermer de nouveau, que les scientifiques et les propriétaires du bâtiment allait gentiment répondre positivement à ce qu'ils demandent. Ils pouvaient rêver. Oz pouvait comprendre leur colère. Mais ce qu'elle ne pouvait comprendre, c'est pourquoi ils veulent autant mettre les personnes au chômage. Pourquoi ils veulent mettre fin aux recherches de certains scientifiques qui ont duré des années. La jeune femme ne pouvait s'empêcher de penser que le comportement de ces manifestants étaient égoïstes. Et c'est à travers cette foule que les deux jeunes femmes s'étaient frayées un chemin pour pouvoir accéder au bâtiment. Et ce n'était pas sans mal qu'elles avaient pu le faire. Il y avait des insultes. Surtout pour Oz, puisqu'elle travaillant dans ce laboratoire. Peut-être qu'une fois arrivée à l'intérieur, cela aurait été plus calme. Ce n'était pas le cas. On pouvait encore entendre les manifestants. On pouvait entendre leur colère. Heureusement que le laboratoire où travaillait la brune se trouvait assez loin de l'entrée principale. La jeune femme remarquait que Juliet avait l'air perdu dans ses pensées. Elle en compris la raison lorsqu'elle vit où elles se trouvaient. En face d'elles se trouvait le bureau, enfin l'ancien bureau, d'Andrew, le mari de la blonde. Forcément que ça devait lui faire quelque chose. Elle pouvait le comprendre ce qu'elle ressentait puisque pour Oz, c'est la même chose lorsqu'elle passe devant le bureau d'Elias. La scientifique avait même eu l'idée de s'y installer, mais elle s'y était résignée. Cela aurait été trop difficile pour elle. Juliet et Oz continuaient leur chemin vers la pièce principale. Certains autres employés les regardaient. Sans doute qu'ils se demandaient qu'est-ce qu'ils se passaient une fois de plus. Cela se voyait sur le visage. « Vous faites quoi depuis la réouverture ? » « On continue les recherches. Certains essayent de savoir ce qui a bien pu se produire. D'autres continuent simplement ce qu'ils faisaient avant la fermeture. » Un léger sourire était apparu sur le visage de la brune. Oui, certains recherchaient ce qui avait bien pu se passer. Elle n'allait pas le lui cacher. Et puis, ils n'étaient pas les seuls à chercher la vérité. Sauf qu'ici, ils ont plus de moyens. La policière regardait ce qu'il y avait autour d'elle. Elle était distraite. Un peu trop trop, puisqu'elle avait failli renversé un flacon. Heureusement qu'elle avait rattrapé le dit flacon. « Désolée. J'espère qu'il n'y aurait pas eu d'explosion si cela se serait cassé. » Elle vit une grimace et la brune eut un léger rire. « Non, juste un trou énorme dans le sol. Et si c'était tombé sur tes vêtements, il n'y aurait plus de tissus. » C'était censée être une blague. Mais vu la tête de Juliet, cela ne l'avait pas fait rire. Au contraire. Et puis ce qu'il y avait dans le flacon n'était pas si dangereux que ça. Ce n'était qu'une solution saline. Rien qui pourrait causer une autre catastrophe. Et si, le scientifique lui avait lancé un regard noir, c'est sans doute à cause du flacon en lui-même qui coûtait une petite fortune. En tout cas, les deux jeunes femme avait continué leur chemin dans le labo. « Le sous-sol est par où ? » Juliet s'était arrêtée pour se retourner vers la brune. « Dans cette direction. » C'est avec un léger sourire qu'elle lui montra la direction. Elles étaient parties vers la porte menant au sous-sol. Oz fit glisser sa carte. D'habitude, les employés sont les seuls à pouvoir se rendre dans cet endroit, mais vu que la blonde avait un mandat, elles pouvaient y accéder toutes les deux. La lumière s'était allumée et elles pouvaient donc descendre en toute sécurité. Une fois arrivées en bas, les deux jeunes femmes pouvaient admirer le sous-sol. Des cartons. D'anciens matériels cachés sous un drap blanc. Rien d'extraordinaire. « Tu vois, il y a rien de spécial. Pas de laboratoire clandestin. Ou d'armes dangereuses. Juste du vieux matériel. Ton supérieur peut être rassuré. » Oz avait toujours ce léger sourire sur son visage. 

_________________
pain and loss, they define us as much as happiness or love
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» juliet ~ life is a big nightmare
» [Dessin] Les dessins d'une kinder :3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
heavy crown :: III- LONDON :: kensington :: thelma laboratory-