AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Sixtine × FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

Lun 8 Juin - 14:50

Sixtine Hopkins
Russian Roulette is not the same without a gun.



identity card
nom(s) Hopkins. prénom(s) Sixtine. surnom(s) Six essentiellement, ou mini-puce... sisi. nom de code Morgane. âge 24 ans. date et lieu de naissance 08/02/1991, Blackburn, UK. orientation sexuelle bisexuelle. statut civil Célibataire. poste chez les kingsman Agent de terrain. statut financier Plutôt bon.  caractère Rustre, pragmatique, hypocrite, facétieuse, droguée à l’adrénaline, capricieuse, sans pitié, charmeuse, câline, autoritaire, individualiste.
some important things to know

01. Je suis une folle de sports extrêmes. J’ai commencé comme beaucoup avec le skate, le bmx, et l’escalade. Puis le canyoning, la moto cross, le rafting et le parachutisme. Puis bien d’autres, mais que je maitrise nettement moins. Celui où je suis la meilleure reste l’escalade. Surtout l’escalade de monuments historiques… 02. J’ai toujours eu une espèce de double vie, alors je suis une menteuse invétérée. C’est devenu assez compliqué de me percer à jour. Même moi je ne sais plus ce que je pense vraiment à force. 03. Je suis super forte au poker du coup. Mon passetemps le moins dangereux btw. 04. Je fais partie des tarés d’occidentaux qui se sont déjà coller une lame passée au feu sur une blessure pour coaguler… Y a des moments comme ça dans ma vie… 05. Je suis une barbare, le sang ne me dérange pas le moins du monde. Par contre je garde une espèce d’angoisse de la fracture ouverte. En voir une une fois m’a suffi. 06. J’ai pris l’habitude de me lever avec “don’t stop me now” de Queen, et à chaque fois le challenge est d’être prête avant la fin. 07. Mon pragmatisme vient de ma paresse d’esprit. Je ne suis ni une intellectuelle, ni une stratège. Tout ça me gonfle. Ce qui ne m’empêche pas de taper les 133 de QI. Quand je veux je peux. Mais je ne veux pas souvent. 08. Le seule sport calme que je pratique est le tir à l’arc. Cela me calme. Enfin, quand je tire sur un cible, pas quand je chasse. 09. J’ai été végétarienne à une époque. Je ne le suis plus. Mais j’ai toujours une pensée pour la bestiole que je vais manger. Une sorte de remerciement à son égard. 10. Je danse fréquemment des danses Maoris. Ça peut surprendre sur le coup, mais on s’y habitue vite.
the interview
Comment as-tu été recruté(e) dans cette agence? J’ai été approchée par un type lors d’un congrès sur les sports extrêmes à Londres auquel je participais pour faire des démonstrations, et présenter la place des femmes dans le milieu. On m’a proposé de tenter d’intégrer l’agence, suite à une formation et des tests. Et comme j’ai le goût du risque…
Tu es agent depuis longtemps ? Raconte-nous ta plus grande mission ? Et si tu ne l'es pas depuis très longtemps, qu'est-ce qui t'as plus marqué dans ta formation ? L’agence m’a contactée bien avant l’incident. J’étais en fin de formation à ce moment-là. Les choses se sont brusquement… agitées après ça. Même si ce n’était pas très calme à la base. Me voilà agent, depuis peu. Juste avant cette impressionnante vague de recrutement. Apparemment, l’agence a besoin de monde. Je ne suis pas mécontente d’être passée juste avant.
Pour l’instant, je n’ai pas grand-chose à raconter. Mais il est clair et net, que le plus marquant pour moi fut ma première réelle mission. Pour de vrai. Ce n’était rien de bien sensationnel. Mais c’était pour de vrai. Les premières fois sont toujours les meilleures à mon avis.
Les kingsman ont un grand nombre de gadget. Tu dois bien avoir un préféré, non ? C'est lequel ? Le rouge à lèvre ! Clairement. Je suis une vraie dragueuse quand je m’y mets (pour ne pas dire allumeuse). J’aime bien le principe. J’aime bien le challenge.
Il y a peu de temps, les agents du S.H.I.E.L.D ont fait leur apparition à Londres, soit disant pour s'occuper des cas des méta-humains, tu en pense quoi de tout ça, le S.H.I.E.L.D, les méta-humains ? Je n’ai rien contre eux. Ni les uns, ni les autres. Pour l’instant. Je ne fais jamais de cas de rien, donc on verra bien. Je suis sûr que j’en adorerais certains, et que j’en assassinerais d’autres avec plaisir. On verra bien. Si je crois en l’existence des méta-humains ? Ma foi, je crois en beaucoup de choses, alors pourquoi pas ça.
behind the screen
pseudo, prénom revolv’heels ou charlie âge. 22ans. région, pays est de la france comment as-tu connus le forum bazzart ! tes impressions sur le forum magnifique ! le mot de la fin fin 8D.
Code:
<pris>Sky Ferreira</pris> ; <a href="URLPROFIL">Sixtine Hopkins</a>


all the stories are true
i’m a wild child, i don’t wanna go to bed

- Go mini-puce! A ton tour ! Je tire la langue à Max, avant d’enfoncer mon casque sur mon crâne. C’est parti alors. Je démarre ma moto, et fais gronder le moteur. Je fixe le tremplin, un sourire se dessinant lentement sur mes lèvres suivant la montée d’adrénaline le long de mes vertèbres. Je décolle mon pied droit du sol, et démarre. J’accélère, je prends le tremplin, je décolle. Je ferme les yeux une seconde. Pour savourer. J’adore ne plus toucher le sol. Une seconde. En une seconde, je pourrais perdre le contrôle et me tuer. Mais en cette seconde, je revois tous. Je revois la première fois où j’ai descendu une rampe en skateboard. J’avais 8 ans, je me suis cassée une dent, mais c’est là que tout a commencé. Je revois mon premier saut en parachute aussi. Mes pauvres cordes vocales. Je revois mon ascension de l’abbaye de Manchester, se terminant par un détour par le poste de police. En une seconde, des tas de souvenirs passent en foule dans ma tête. J’en saisis un au vol. Nouvelle-Zélande, novembre 2010. Avec Moanaiti et Teano. Ils s’étaient toujours fichus de moi. La blanc-bec végétarienne. Même si ça ne nous empêchaient pas de nous adorer. Mais un jour, ils m’avaient emmené à la chasse. Comme je pratiquais le tir à l’arc depuis quelques années, j’avais opté pour cette arme, même si je ne comptais pas vraiment m’en servir. 48 heures. Nous étions partis quarante-huit heures. Et non, les fruits ne nourrissent pas. Nous avions faim. Surtout moi. Bien sûr que cette partie de chasse aurait pût durer qu’une heure. Même si nous étions à pieds. Mais c’était à moi d’abattre l’animal. Finalement, j’ai tiré sur un cerf. Une fois. Les garçons m’ont épargnés la suite. J’ai pleuré. Mais j’ai été tout aussi reconnaissante de manger, et de sentir mes forces me revenir. Ce jour-là, j’ai compris ma place de prédateur. Je suis devenu un prédateur. Je suis devenue plus forte. Je rouvre les yeux. Ma moto termine son ascension. Je décolle mes fesses de ma moto, et jette mes jambes derrière moi. On redescend. Je me remets en position, me préparant à l’atterrissage, avec une petite pensée pour mes fesses. BAM ! Dérapage, et je fais demi-tour, pour rejoindre le groupe. Je m’arrête et retire mon casque, toute sourire, sous les applaudissements de mes potes de moto. - Hé super girl, il serait temps que je t’emmène à Manchester peut-être. Mon frère. Dont le costume détonait étrangement avec la piste de cross et nos combinaisons. Je descends de ma moto pour le prendre dans mes bras. Il m’ébouriffe les cheveux. - Aller on y va. Maman va nous tuer si on est en retard.

Seul dans la confidence (avec mon père qui a toujours su, mais jamais rien dit en fait), mon grand frère me sert souvent d’alibi, de couverture, de chauffer, ou de quoique ce soit qui puisse dissimuler à ma mère mes activités quelque peu... excentriques. Ma mère était une femme du monde. Ma mère se prend pour Victoria Grayson de Revenge. Elle aimait bien les réceptions, les diners mondains, les ronds de jambes… Une vraie petite bourge. Mon père s’en fiche, c’est un scientifique, entre son boulot à la Manchester University, et ses recherches la moitié de l’année ici et l’autre à Wellington, il n’y prête guère d’intérêt. Enfin bref. Je monte à l’arrière de la voiture de mon frère. En une heure d trajet, j’ai pile le temps de me nettoyer vite fait, de me changer, de me coiffer et de me maquiller. Heureusement que sa voiture a de bonnes suspensions. Une heure plus tard, je descends de la voiture, resplendissante comme maman le voudrait. Robe satinée, collier de vraies perles, ce n’était pas le luxe absolu mais ça en avait un avant-goût. Nous entrons dans la salle de réception amusés par l’air soulagé de notre mère, contente de nous voir arriver. Après quelques salutations d’usages aux potentiels investisseurs pour la recherche de mon père, je scanne les lieux du regard. Je cherche une proie pour occuper ma soirée. Uhm… La vingtaine, peut-être pas encore d’ailleurs, l’air un peu perdu, visiblement abandonnée par ses parents près du buffet, elle était très mignonne. Oui, je préfère les filles dans ces cas-là. Le but est de m’occuper, il y a donc beaucoup plus de challenge comme ça. Sinon c’est trop facile, ou alors il faut que je vise les hommes mariés, ce que je préfère éviter. Je ne tiens pas à être une briseuse de ménages, et de toute façon, leurs alliances ne garantissent aucune difficulté. Je rectifie mon rouge à lèvre sang, j’attrape deux coupes de champagne et c’est partie. Que la traque commence.  


Je pense que pour beaucoup des autres agents (ou potentiels agents) de Kingsman, les choses, leurs vies, changèrent beaucoup, pour ne pas dire radicalement. Pour moi rien ne changea vraiment, je passais juste à des trucs encore plus dangereux, et encore plus confidentiels et je devins encore plus prédatrice. Ce qui changea le plus pour moi, et ce avec quoi j’eus du mal fut l’obéissance. N’ayant jamais écouté personne, ce fut assez compliqué de commencer. MAIS, je faisais des efforts ! Bah oui, quand même. Le minimum syndical puisque je n’avais pas envie qu’on me fiche dehors tout de suite. Mon autre problème fut bien sûr tout le côté réfléchis de la formation. Si je ne deviens JAMAIS une grande décodeuse. Le test de code secret fut relativement épique pour moi. Je n’avais jamais fait beaucoup d’efforts lors des entrainements sur le sujet et avait tendance à tricher. Il avait fallu que je me souvienne de ce que j’avais vu des actions des autres lors de divers épreuves, essayer d’en déduire leurs réflexions et essayer de l’adapter le tout à la situation de l’épreuve. N’importe quoi. Je m’étais collé le double de travail. Depuis, j’avoue bosser plus sérieusement ce genre de trucs. Sinon, le reste, c’était mon truc. Plus ou moins. Franchement, je me sentais plutôt bien. Et j’avais un atout énorme sur beaucoup de mes camarades. Si je pouvais avoir aussi peur qu’eux, s’il m’arriva même d’être tétanisée quelques secondes par la peur une fois, quand c’était fini, c’était fini. Tout se transformait en un bon souvenir, et j’avais hâte d’arriver à la suite. J’avais déjà tellement mis ma peur et mon corps à l’épreuve. J’étais « désensibilisée ». Un truc dont j’avais parlé avec mon père une fois. Une histoire de synapses qui s’habituent, et qui produisent des réactions physiologiques moindres à force. Bref, je faisais partie des têtes dures du groupe. Mais je ne m’imposais pas. Je préférais largement rester dans mon coin avec Eros, mon pitbull. Mon chéri d’amour à qui j’ai acheté une niche blindée. J’te jure tu le touches, je te dépèce. Je ne suis pas une antisociale, mais je ne suis pas une meneuse, ou une maman, ou je ne sais quoi… je n’avais pas envie que s’ils se mettaient à flipper, ils viennent se réfugier dans mes jupons. C’était juste ça. Maintenant, je socialise très facilement avec mes égaux. Puisque comme moi ils sont devenus agents, ils ne devraient pas me poser ce genre de problèmes.



Dernière édition par Sixtine Hopkins le Lun 8 Juin - 17:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

grand patron
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://heavycrown.forumactif.org
arrivé(e) à londres le : 09/03/2014

messages : 750


pseudo chez les kingsman : Perceval


Lun 8 Juin - 16:30

WELCOMMMMMMME
Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas

_________________

SOIS DOCILE. AIME MOI.
Oh, si tu veux que mon bonheur, pourquoi tu t'en vas? Bien sûr, t'es mon pire moi ton meilleur, ça ne changera pas. Oh, quelques années au compteur ça ne suffit pas. Blessure, le grand canyon dans mon cœur ; J't'en prie reviens moi ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas

we keep them safe
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 27/04/2015

messages : 127


position au s.h.i.e.l.d : agent de terrain de niveau 4


Lun 8 Juin - 17:00

Bienvenue sur le forum
Avant de te valider, on aimerait bien que tu approfondisses un peu plus ton histoire, au moins que tu parles un peu plus en détail sur la formation pour devenir kingsman En parlant de la formation, tu as dit qu'elle avait fait une formation en accélérée ce n'est pas possible tout le monde a la même formation et à la même vitesse, c'est juste qu'ils recrutent plus de monde

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Lun 8 Juin - 17:05

d'accord ça marche!
okay okay j'avais pas tout compris ^^"

EDIT :
voilà, voilà, je pense avoir apporté les modifications nécessaires! ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Lun 8 Juin - 18:01

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Lun 8 Juin - 18:23

merci miss!!
Revenir en haut Aller en bas

we keep them safe
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
arrivé(e) à londres le : 21/05/2015

messages : 134


position au s.h.i.e.l.d : agent de terrain de niveau cinq


Mar 9 Juin - 19:26

félicitation, tu es validé(e)
c'est bon miss. I love you

Félicitation, tu as terminé la première étape. A présent, tu es libre de vagabonder dans le forum. Tu peux à présent crée des scénarios ou alors d'autres liens pour ton personnage. Tu peux aller aussi à créer ta fiche de lien pour que ton personnage se sociabilise un peu. Si tu veux rp, mais tu ne trouves pas de partenaire ? Viens un peu , ça va s'arranger. Viens aussi faire ta demande de logement, parce que ton personnage ne doit pas être sans abri, mais aussi recenser ton métier. Pour les kingsman, il est important de venir ici et pour les agents du S.H.I.E.L.D, c'est par . Quant aux méta-humains, il faut passer par le recensement de leur don.
Oh, et puis il ne faut pas oublier de s'amuser un peu.


_________________
    violence
    All alone it was a fever a cold sweat hot headed believer △ Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien.  ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gps "de base" pour intégrer itinéraire prédéfini sur google map, earth ou KML?
» Rachat SFR : Et ce n'est pas fini? Bouygues augmente son offre numéraire
» Personnage prédéfini (mlp) || Karnival Oblivion
» Sably monte sur le cerisier ! [Finis]
» succession de trajet qui ne se fini pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
heavy crown :: II- DEVOILER VOTRE IDENTITE :: what's your name? :: you're the best-